GRASLourdes

GRASLourdes

ACTIVITES 2018


18/02/2018: Grotte de Pène Souquette

18/02/2018: Grotte de Pène Souquette
CASSOU Dominique

DOYEN  Véronique

 2018 02 18 18022018 Grotte de Pène Souquette.jpg
S
ortie improvisée très rapidement: hier soir en regardant la météo  il semble que le temps prévu ce jour soit pas mal, du moins sans pluie/ neige.

Effectivement au levé du jour grand beau, on attaque la montée jusqu'au pic du Pibeste et on bascule sur les crêtes partiellement enneigées, la le soleil nous quitte petit a petit pour laisser place a la grisaille. Nous arrivons au trou et comme d'habItude nos doigts commencent a gelés ...il fait froid.
On descend rapidement se mettre a l'abris dans la cavité. Une 20 ene de mètres plus bas nous sommes au pied du ressaut, lors de notre dernière visite j'avais posé une corde pour le franchir mais sur la fin ça se pince fort et on a un peu de mal à passer avec les bloqueurs. On passe le kit en bout de corde... technique que nous utilisons de plus en plus souvent avec Dom. En haut une rotonde assez large et haute qui est parcourue de pisserolles. Dans la continuité le départ d'un méandre impénétrable. Un peu d'huile de coude, une caresse sur la roche, Dom passe et s'engage dans le haut du méandre: il est arrété 3/4m plus loin. On repasse a l'attaque, grignotage du plafond pour explorer un passage en hauteur ...qui rejoint la salle de l'entrée quelques métres plus loin  ... pas bon;  On insiste pas, on repart sur le premier méandre et  après avoir exécuté un dernier dégagement de roche on apperçois au fond un pincement severe dans un erzatz de petit actif. Il n'y a pas de CA , on decide d'arréter là, reste plus qu'a faire la topo.
JPC il y a un peu de taf pour toi, d'ailleur on a rendu un peu plus confortable le haut du ressaut en sortant ...pour que tu puisses officier sans difficultés. Toujours autant de plaisir a faire de la première, un vrai régal de se mouvoir dans des passages vierge de toute occupation humaine et découvrir à chaque mètre un nouveau mystère dévoilé. Nous remontons a la surface, il neige et nos sac se recouvrent progressivement de poudre blanche. On ne tarde pas, une banane séchée chacun, une bière partagée 

et hop direction la voiture. La neige se transforme progressivement en eau et nous finissons trempés jusqu'aux os à la voiture.

Nous n'avons pas été bien loin dans notre explo, Dom est satisfait que l'on ai pu suprimer ce point d'interrogation dans la cavité quant a moi j’éprouve un tel bonheur a explorer ce monde minéral que "singin in the rain". Merci a la météo de ne pas avoir 

 prévu de pluie/neige pour aujourd'hui, ça ma permis de décider Dom à m'accompagner la haut sans insister (c'est pas la porte a coté pour la marche d'approche...). Je m'en sort bien avec un "pour la topo on ira quand il fera beau " insistant auquel je répond par un "oui oui tu as tout a fait raison" ...j'en profiterai  pour faire un petit somme dans les bruyères environnantes lol. 

 Vero

 


19/02/2018
0 Poster un commentaire

11/02/2018: Grotte du Renard

11/02/2018: Grotte du Renard
CASSOU Jean-Pierre
DOYEN Véronique
2018 02 11 11022018 Grotte du Renard .jpg
Après le superbe temps de la veille, c'est sous une pluie battante que nous nous équipons. Arrivés sur place, c'est un ensemble de très grosses fractures bien fastidieuses à topographier qui s'offre à moi. Véro fouille çà et là, pendant que je joue du DistoX. La cavité étant largement ouverte sur l'extérieur, c'est sous la douche que je fais mes relevés. Quelques ressauts plus bas, tout est fracturé et tout est terminé. Topo faite (130 m environ mais la notion de développement dans un système de fractures est passablement approximative.
Après le rez-de-chaussée et le sous-sol, on passe à l'étage qui consiste en une salle largement ouverte sur l'extérieur et très fracturée. Jonction avec la cavité principale via un tir à travers une fenêtre et on file vers le sommet. C'est une fracture qui nous attend. Véro pose trois amarrages démontables et après un R5, la fracture se poursuit sur 20 m environ, terminée. Une autre fracture transversale donne sur une entrée perchée. Terminé, on déséquipe. Une quarantaine
Les autres entrées sont en fait des fractures d'appel au vide et n'ont aucun intérêt, de plus elles sont inaccessibles.
Retour à la voiture et la seule éclaircie de la journée nous permet de nous déséquiper.


13/02/2018
1 Poster un commentaire

04/02/2018: Grotte du Renard

04/02/2018: Grotte du Renard
CASSOU Dominique
DOYEN Véronique
2018 02 04 04022018 Grotte du Renard .jpg
Véro me propose d'aller voir la grotte du Renard, qui se trouve en montant vers le Hautacam. Je ne la connais pas et Véro voudrait descendre un puits ou elle s'était arrêté. C'est l'occasion de tester un nouveau système d'amarrage, avec avantage d'une mise en place rapide.
Le site ressemble à une grosse fracture remplie de gros blocs, on passe entre les blocs, on désescalade, on installe une corde, on arrive à une petite salle. O n ressort, on visite les parties supérieures. Ce site mériterait une topographie !


06/02/2018
0 Poster un commentaire

03/02/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

03/02/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre
2018 02 03a 03022018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topographie du réseau,

Topo du jour: 2.038m
Développement actuel du réseau: 49.370m

TPST 12h30

 


04/02/2018
0 Poster un commentaire

03/02/2018: Sur le Mont-Gez

03/02/2018: Sur le Mont-Gez

CASSOU Dominique
DOYEN Véronique
2018 02 03 03022018 Sur le Mont-Gez .jpg
Dans la semaine, Jean-Marc Poudevigne nous signale quelques trous qui seraient intéressant à voir. A ma connaissance cette zone est inconnu des spéléos et nous décidons d'aller y jeter un coup d'oeil.
Nous avons les coordonnées G.P.S. et nous nous retrouvons vite sur zone. Arrivés pas loin d'une barre rocheuse, un sanglier surgit  à 5m de moi et s'enfuit. La prospection se poursuit, on trouve une fracture, et quelques trous. un trou attire particulièrement notre attention, j'y mets la tête, et c'est un fort courant d'air chaud qui en sort, ce trou sera à revoir.

Le courant d’air


05/02/2018
0 Poster un commentaire

Du 26/01/2018 au 28/01/2018: Week-end à la Pierre-St-Martin

Du 26/01/2018 au 28/01/2018:  Week-end à la Pierre-St-Martin
BRESSAN Alain
CASSOU Dominique
DOYEN Véronique

Le Beau'f
Papou
Sylvain
Sébastien

2018 01 28 Du 26012018 au 28012018  Week-end à la Pierre-St-Martin.jpg
Déjà reporté 2 fois, notre week-end à la P-S-M aura bien lieu. Le vendredi soir, nous retrouvons, Alain, Sylvain, Le Beau'f à Sainte-Engrace, chez Madeleine Cabidoche, Papou arrivera un peu plus tard. La route du col est fermée et nos objectifs changés. A ma grande surprise et pour mon plus grand plaisir. Nous irons à la lucarne en haut de la "Salle de la Verna", la "Galerie Aranzadi" que je ne connais pas. L'objectif étant de remonter l'amont de la galerie "Maria Dolores", probable jonction avec le "Trou du Sentier"
On arrive  de justesse au dernier parking, ensuite nous montons tranquillement dans la neige jusqu'à l'entrée du tunnel de la Verna.
Arrivés à la salle de la Verna, on croise Jef qui accompagne un groupe, et nous avons la chance d'avoir la salle éclairée. Nous descendons au bas de celle-ci et grimpons vers la  Galerie Aranzadi.
Le parcours est aisé, ou les traces d'une ancienne rivière est bien marquée, on passe devant le "Grand Livre de la Pierre" (gros massif de différentes couches sédimentaires). Nous arrivons très vite, devant un ensemble de stalactites et stalagmites, et le départ vers l'amont "Maria Dolores". Pendant les préparatifs, pour le rééquipement, Sylvain, le Beau'f et moi parcourons la Galerie Aranzadi, jusqu'au "méandre Martine", en prenant quelques clichés, fistuleuses, excentriques,....
Afin de procéder aux remplacement des cordes, Papou rééquipe le puits en s'écartant de la cascade. il utilisera la corde en place pour monter le P10, qu'il remplacera arrivé en haut. Nous les suivons tous sauf moufette... La suite est un méandre que nous remontons juqu'à une vasque d'eau, avec le débit de l'eau et la corde en place complètement abîmée, l'escalade qui suit est plutôt scabreuse. C'est donc ici que nous arrêterons l'explo. Au retour, nous servirons de porte flash pour qu'Alain puisse y réaliser quelques photos. On retrouve Moufette à l'entrée d'Aranzadi, pour une pause casse-croute, sandwich (pain-jambon-camembert) préparés par Sylvain. Nous ressortirons avec le jour et le soleil.
En soirée nous apprenons que le col est ouvert, et la décision d'aller au "trou du Sentier" est prise.

Le lendemain nous nous levons très tôt, rangement de la maison qui nous a accueillie et direction la Pierre-Saint-Martin, on passe à la Mouline, chez Sébastien qui se joint à nous.
Pas mal de neige au départ du sentier qui mène à Ligolette. Le soleil et la neige nous offrent des paysages magnifiques, la marche d'approche est sympa, mais je déconseille fortement, les bottes spéleos-raquettes !
Aussitôt arrivés, aussitôt rentrés dans le trou du sentier ou "Xendako Ziloa". On trouve de la neige dans les premiers mètres de la grotte, le courant d'air y est aspirant. On descent un P10, un dernier ressaut et nous voilà dans un méandre recouvert de chailles. C'est ici que se feront nos travaux; On creuse, on fait là chaîne pour sortir les déblais. Au bout de quelques heures on sort, on rechausse les raquettes et retour au parking.
C'est après avoir bu une bière que se termine ce magnifique week-end passé entre copains.

Dom

Photographies de Dom & de Véro

Compte-Rendu & quelques photos d'Alain Bressan (GAS)


31/01/2018
0 Poster un commentaire

27/01/2018: Igue de Saint Martin (Lot)

27/01/2018: Igue de Saint Martin (Lot)

BISCIATTIO Fred
CASSOU Jean-Pierre
JOSSE Yann *
JOSSE Thomas
RIVIERE Erwan *

2018 01 27 27012018 Igue de Saint Martin (Lot) .jpg
Lors de ce petit WE spéléo dans le lot destiné à l'initiation et à la visite, nous choisissons quelques classiques dont l'Igue de St Martin. Deux groupes sont formés. Je suis affecté à l'Igue de Saint Martin.

Je profite de cette classique pour tester une nouvelle procédure anti-dérive (en cas de lâcher de descendeur suite à micro-absence): le descendeur STOP est très fatiguant. Cette procédure utilise le frein antichute ASAP qu'un pote de Lourdes m'a cédé. Se présentant sous la forme d'un énorme bloqueur, sa came est une roue à picots qui tourne librement mais freinée (il est possible de le faire circuler dans les deux sens); en cas de survitesse, la roue se bloque et l'appareil devient un bloqueur.
Quelques tests de déclenchements, et je suis Erwan qui équipe le gouffre. On est un peu short en cordes et je reconfigure les têtes de puits. Une étroiture débonnaire à -70, et on dévale le très beau puits terminal. Je m'arrête au bas de ce puits tandis que Fred et Erwan avancent jusqu'au lac. Les deux Josse, arrivés à -80 et après avoir passé l'étroiture, décident de remonter, le petit jeune étant en état de fatigue naissante.
Une équipe de Toulouse et de Vendée descend à son tour en utilisant un autre itinéraire, et nous les autorisons à utiliser nos cordes du dernier puits.
Nous attaquons la remontée en alternatif (puits incliné), mais je signifie un carré à Erwan pour permettre le passage du reste du convoi de Toulousains (6 personnes). Sortie vers 15h30

TPST 6h.

Le lendemain, mon groupe désire visiter l'Igue de la Crouzate. Nous nous équipons mais comme il y a déjà une liste d'attente de 12 personnes sur place, nous faisons demi-tour.
TPST 5 minutes.


Lavage du matos, attente de l'autre groupe, et on repart sur Bordeaux dans l'après-midi.


29/01/2018
2 Poster un commentaire

20/01/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

20/01/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre

2018 01 20 20012018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topographie du réseau,

Topo du jour: 2.210m
Développement actuel du réseau: 47.340m

TPST 11h30
Retour de 3/4heure en vélo sous la flotte !!


21/01/2018
2 Poster un commentaire

20/01/2018: En vallée d'Aure

20/01/2018: En vallée d'Aure
CASSOU Dominique
DOYEN Véronique

La météo s'annonçant médiocre pour le week-end, et le week-end à la P.S.M. annulé, je propose à Moufette d'aller voire un trou, près de la grotte des Groseillier, que j'avais repéré lors de mes différentes sorties de prospections. J'y crois très peu mais qui sait ! Nous prenons la route très tôt le matin, car il devrait se mettre à pleuvoir dans l'après-midi.
Une petite demi-heure de marche et nous voilà sur site. Derrière un bloc, du noir nous encourage. On retire terre, racines, quelques blocs que l'on disposent en muret.... Un départ boyau, On commence à y croire, Moufette s'y enfile, c'est étroit, et se termine par un pincement, derrière une litière probablement de blaireau. L'absence de courant d'air nous incite à renoncer. Tant pis ! On ne gagne pas à tout les coup, mais un point d'interrogation vient d'être enlevé.
Ayant le temps et étant dans les parages, on décide de rendre une prtite visite à nos amis Quercy Pascale et Jean-Marc. Nous y passerons tout l'après-midi.
De retour sur Lourdes, j'irai montrer la Grotte aux Ours et ses ossements, à Moufette.


21/01/2018
3 Poster un commentaire

13/01/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

13/01/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre

2018 01 13 13012018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33).jpg
Poursuite de la topographie du réseau,

Topo du jour: 2125m
Développement actuel du réseau: 45.145m

TPST 12h


14/01/2018
3 Poster un commentaire