GRASLourdes

GRASLourdes

ACTIVITES 2018


14/04/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

14/04/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre

Poursuite de la topgraphie du réseau,

Topo du jour: 1 840m
Développement actuel du réseau: 51.220m

TPST  9H


15/04/2018
0 Poster un commentaire

Du 06/04/2018 au 08/04/2018: Rassemblement Occitanie, Nant (12)

Du 06/04/2018 au 08/04/2018: Rassemblement Occitanie, Nant (12)
ARCANGELI Gustave
BOUJU Delphine
CASSOU Dominique
CASSOU Jean-Pierre
DOYEN Véronique
SOUVERVILLE Michel
THIALLIER Marc
2018 04 08 Du 06042018 au 08042018 Rassemblement Occitanie Nant (12).JPG
JPC est déjà sur Lourdes. A peine le boulot terminé, Véro vient nous chercher. On réussit à tout caser dans sa voiture et nous voilà partis pour 380km de route jusqu'au Larzac. Nous arrivons à Nant tard dans la nuit, nous ne trouvons aucun signe de spéléo. Finalement nous trouvons un petit parking herbeux  qui nous servira de camping. En 10mn, nous montons la tente de Moufette. Sans trop tarder nous nous engouffrons dans nos duvet.

La nuit à été très fraîche. On déjeune, on replie la tente et direction l'Aven Noir, dont le puits d'entrée est équipé pour le Rassemblement Occitanie. Grâce à nos documents et descriptions précises, nous passons devant le village de Cantobre, et nous trouvons facilement le parking, l'obstacle de la rivière, franchi il nous faut gravir un sentier, ou nous croiserons pas mal de chenilles processionnaires (comme d'ailleurs lors des autres marches d'approche) qui nous mène directement devant une superbe entrée-puits, donnant directement sur une grande salle ou logent quelques choucas. Après avoir descendu le P37 d'entrée sur une corde que je trouvais un peu glissante, nous ferons le tour de la salle Balsan dont le point le plus bas est à  -107m. De nombreuses photos et vidéo y seront prises.
Retour vers le village de Cantobre et direction la grotte de Sainte-Emilie. Au parking, une voiture immatriculé dans le Gers nous interpelle, le connait-on? En descendant vers la grotte, nous le croisons c'est Sylvain, un gersois que j'ai déjà rencontré lors de notre sortie à la P.S.M. en janvier dernier. Au pied d'une petite barre rocheuse se trouve la grotte qui donne accès à un laminoir, sur la droite s'ouvre très rapidement un large puits de 23m que nous descendrons. Avec ses  parois concrétionées, la descente est superbes. Comme pour le reste de la visite, on peut y admirer, stalagmites, stalagtites, draperies, ... jusqu'à une très majestueuse concrétion "la Dame Blanche". la suite ne présente pas d'intérêt !
Retour à Nant,  l'organisation du rassemblement se mets en place, et nous installons notre tente. En début de soirée Gus nous a rejoint. Plus tard, c'est Marc et Delphine venus d'Auvergne, qui nous rejoindrons.
Le lendemain nous irons à la Grotte de la Verrière appelée aussi "Grotte de Trèves", mise à part JPC qui préfèrera rester sur le site du rassemblement. Nous prenons la même route que l'Aven Noir, jusqu'au hameau de la Verrière. Un sentier nous emmène à cette grotte qui fût murrée. On y rentre, on franchit le mur est très vite les premières concrétions, stalagmites, stalagtites, piliers, on pense un fractio, la galerie est de plus en plus concrétionnée, draperies, fistuleuses, on prends quelques clichés, la suite est une succession de gours. Tandis que Delphine, Marc est moi sommes beaucoup plus contemplatifs, Gus et Véro avancent très vite, et ressortiront bien avant nous. Nous poursuivrons notre visite en observant quelques aragonites, nous croiserons un groupe d'ariègeois. et ressortirons. De retour au parking Gus et Véro sont partis faire d'autres cavités. En suite j'accompagnerai Marc et Delphine à la grotte de Sainte-Emilie. On s'équipe et allons jusqu'à l'entrée de la grotte, ou il y a un groupe qui ressort, encore un groupe d'ariégeois. en attendant on papote et nous y rentrons, Delphine est motivée pour descendre ce puits, le temps qu'elle se prépare un autre groupe arrive, c'est JPC qui a finalement décidé de suivre Michel S.. Delphine descend tranquillement, mon appareil photo n'ayant plus de piles, c'est JPC qui prendra quelques photos.
Ensuite JPC et Michel iront à la Grotte de la Verrière.
De retour au campement, il y a beaucoup de vent, quelques sardines on lachées, on remet tout en place, la tente de Michel en a fait les frais. L''heure de l'apéritif et du repas approche, et nous nous rendons à la salle des fêtes, on retrouve Gus et Véro qui nous raconteront ce qu'ils ont fait: Voir Compte-Rendu qui suit de Véro


"Grotte de la cabane de St Paul des fonts

Bon, celui là il n'était pas dans la liste des trous équipés de l'A. G. , 
 Dom et Marc n'étaient pas très chaud pour y aller mais Marc m'ayant  dit qu'il y avait un équipement fixe de main courante (De toutes façon, on avait de quoi) ...C'est décidé j'y vais et tant pis si on s’arrête rapidement a cause de l'eau et si c'est un peu loin en voiture... je veux voir cette ancienne fromagerie souterraine, je suis entraînée par ma curiosité  .......Gus me voit motivée ....il me suit et on décide d'y aller ensemble.  Nous arrivons sur le site sous les 40 rugissants, mise des combis confinés entre la haie et le 4x4, même le coffre ne veux pas rester ouvert. On s'enfile dans une buissiére: double haie de buis taillés qui protége le chemin du vent; Puis un superbe sentier à flanc de falaise et enfin une façade "cavité", mi grotte mi maison ....c'est impressionnant. Un encadrement de porte passé, une salle, une autre, encore une, des étages, mais ou est t'on ? une maison ? une grotte ? on continu, les chauves souris sont encore endormies, c'est géant, le plafond est maintenant a plus de 10 m au dessus de nous...15m ....un  tunnel géant... on avance, une résurgence... on continue, le plafond se rabaisse et c'est un lac qui nous barre le passage avec une voûte qui nous oblige a progresser recroquevillés, de l'eau jusqu’à mi cuisse... nous arrivons à un autre plan d'eau et trouvons installés des mains courantes sur la paroi en contre haut.Bingo !
C'est parti pour une visite ludique, aquatique, dans un lieu fait pour les sirenes , l'eau est d'une limpidité parfaite. On aurait peut être du regarder l’échelle sur la topo ! la grotte est très grande. Dans une immense salle nous apercevrons des spéléos qui se rapprochent de nous ... bonjour messieurs dames .... Ho ! Véro, tu ne me reconnais pas ? ben avec la scurion dans la figure, non ... A ça y est je te vois:  b'jour Robert, comment va ? il y a aussi Vincent:  franchement le monde spéléo est petit . 
Nous continuons notre périple jusqu'au siphon, la cavité est toujours aussi belle et aquatique. Terminus. de cette superbe cavité.
Des 6 cavités que j'ai faites ce week end c'est sans conteste ma préférée de par son originalité et son côté aquatique. mais vue le patinage au sol ...très fréquentée.
Gus et moi rentrons ravis et heureux de ce moment privilégié passé sous terre.
Aven de la Portalerie
Non loin de la Couvertoirade, une petite cavité d'initiation. Avec Gus il nous reste un peu de temps vu que nous zappons le repas du soir de l'AG. Cavité avec une marche d'approche de 100 m c'est pas trop dur. 
Descente du premier puits d'entrée très facile d'un peu moins de 20m dans une large faille, On continu ... un photographe présent dans notre cheminement nous demande si nous avons l'amabilité de prendre la pause pour lui ... "un photographe! ...fuyons" fut ma réponse instinctive ! Mais bon aller pour 2/ 3 photos ça le fait quand même. Il avait déjà placé soigneusement ses esclaves un peu partout (je parle des flashs lol) On c'est donc fait tirer le portait sous des salves de lumiéres éphémères. Nous poursuivons la visite...petit puits, ressauts , gours en main courante s'enchaînent avant d'atteindre la grande salle qui sera le terminus de la visite (le reste pas équipé) . 
Belle cavité, bien concrétionnée , ideale pour de l'initiation, avec une partie aquatique sympa ...mais vue le patinage au sol ...très fréquentée.
Le vent souffle encore bien fort.  Pendant ce temps, au campement des tentes se sont envolées, et lorsque nous arrivons sur place, les copains avaient sauvés les meubles et lutté contre les éléments, nos tentes étaient entourées de camping car et voiture comme les roulottes qui protègent des attaques des indiens dans un bon western. Heureusement Dom et ses potes étaient rentrés à temps, nous hébergerons un "sinistré" pour la nuit, la tente cassée. 
Très belle visite decouverte
Véro

Pour ce dernier jour de Rassemblement, Véro et Gus iront faire la Grotte de Sainte-Emilie, tandis que Marc, Delphine et moi iront faire la Grotte de la Portelerie. Nous ne descendrons que le premier puits et ne feront que les parties horizontales jusqu'à la corde suivante.
Retour à Nant, les tentes sont déjà pliées. On se retrouve à la salle des fêtes pour un dernier casse-dale. Avant de nous quitter je propose d'aller voir la Grotte aux perles qui est en fait un ancien tunnel SNCF.
Nous nous quittons vers 16h et reprenons la route de nos Pyrénées.
 
Photos de Véro, JPC, Dom

15/04/2018
0 Poster un commentaire

Du 31/03/2018 au 02/04/2018: Du côté de Tarascon sur Ariège

Du 31/03/2018 au 02/04/2018: Du côté de Tarascon sur Ariège
BERTRAND Rémi
BISIACCO Fred
CASSOU Jean-Pierre
CASSOU Dominique
DAMAIS Marie
DUGAS Bernard
FONT Blandine
KUSTER Dominique
LALANNE Hervé
POLEGATO Guillaume
PERRET Emilie
RIVIERE Erwan
2018 04 02 Du 31032018 au 02042018 Du côté de Tarascon sur Ariège .jpg
Venant depuis Lourdes, j'ai rendez-vous avec le G.E.SA. pour un week-end spéléo classique et de perfectionnement à l'équipement pour les 'djeun's' du GESA autour de Tarascon-sur-Ariègefaire. Cela débutera par une des nombreuses traversées du Réseau de Sakany et s'effectuera en équipe croisée.

31/03/2018: Grottes de Sakany
Depuis la route, je vois déjà beaucoup de monde devant l'entrée "Grille". Suite à divers travaux, c'est par Alliat et en passant devant la grotte de la Vache, que dorénavant nous accédons au site de Sakany.
Je retrouve une première équipe composée: de Fred, Jean-Pierre, Blondine, Guillaume, Emilie, à l'entrée "Faille", prêt à effectuer la Traversée Failles-Grille via Puits Jumeaux. Je m'habille et monte à l'entrée "Grille" rejoindre la deuxième équipe composée de Rémi,  Marie, Bernard, Dominique, Hervé.  c'est après avoir descendu un puits que je les rejoints. Nous nous retrouverons rapidement en bas des "Puits Jumeaux" et juste avant l'étroiture donnant au "Collecteur".  Là, nous attendrons la seconde équipe. Nous irons tous ensemble dans cette belle galerie qui est le "Collecteur". La majorité d'entre-nous montera par des échelles, jusqu'à la base du puits d'entrée des "Echelles"
Nous (équipe 2) ressortirons et déséquiperons, par l'entrée faille et nous retrouverons tous au parking d'Alliat.

01/04/2018: Grotte de Sabart & Grotte de Peyrillou
Au matin, nous nous retrouvons sur le parking de Sabart, en face de Sakany. Une petite marche d'approche et nous voilà devant le grand porche d'entrée de la Grotte de Sabart . On rentre dans cette cavité ou les massifs concrétionnés sont bien plus humides que d'habitude. On visite les différentes salles, une petite sortie par l'entrée préhistoriques et nous poursuivons notre visite qui se poursuit par la traversée des grandes salles. On tente de ressortir par le "¨Petit Poussail", malheureusement un effondrement ou colmatage volontaire d'une étroiture, nous empêchera de ressortir par là. Nous retournons sur nos pas et ressortirons directement de la grande salle aux deux grands porches d'entrée.
Pour l'après-midi, je leur propose de visiter la Grotte de Peyrillou. Cette cavité n'est pas bien grande, mais très concrétionnée; draperies, excentriques, cristaux, ....

02/04/2018: Grottes de l'Ermite
Pour cette dernière journée en Ariège, Dominique K. repartira dés le matin sur Bordeaux, les autres  girondins ont décidés d'aller à la Grotte de l'Ermite, visite de cette cavité et prise de photos à la "Salle des Merveilles"La plupart descendront le Toboggan de 80m qui nous emmène au siphon hydrothermal.

Photos de Jean-Pierre et Dom Cassou


12/04/2018
0 Poster un commentaire

24/03/2018: Carrière souterraine de Citon III ( Cenac, 33)

24/03/2018: Carrière souterraine de Citon III ( Cenac, 33)
ANTON Mickaël
CASSOU Jean Pierre
2018 03 24 24032018 Carrière souterraine de Citon III ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topographie du réseau,

Topo du jour: 1770m
Développement actuel du réseau: 3710m

TPST 8h

 


25/03/2018
0 Poster un commentaire

17/03/2018: Pierre-Saint-Martin

17/03/2018: Pierre-Saint-Martin
ARCANGELI Guillaume
ARCANGELI Gustave
BOF Michel
CASSOU Dominique
DOYEN Véronique
ZIBROWIUS Sylvain
2018 03 17 17032018 Pierre-Saint-Martin .jpg
Cela fait un certain temps que nous n'avions pas fait de sorties "classique" , Dom organise donc une sortie découverte  des grandes salles dans le réseau de la Verna.

Nous entrerons par le tunnel artificiel "E.D.F." et prévoyons de rejoindrons le lieu dit "Tunnel du vent". Tout d'abord les formalités de rigueur auprès de l'ARSIP pour inscription au planning. Nous nous donnons rendez-vous à St Engrace ou nous récupérons les clefs du tunnel et en profitons pour boire une boisson chaude chez Burguburu ou nous partageons un gâteau fait par sylvain (délicieux) qui a failli nous valoir de rester en otages, Sylvain refusant de divulguer la recette à la "maîtresse de maison" ! Bon, ben avec tout ça faudrait peut être y aller ..."au trou". 
Arrivé à st Engrace a 9h00, le temps des retrouvailles, on entre dans le tunnel à 11h00. 
Découverte des volumes de la Verna sous les projecteurs puisque Jeff est là, il accompagne un petit groupe en visite.. Nous échangeons quelques mots et c'est parti pour notre visite. Le balisage a été refait et la traversée des salles jusqu'au puits Lépineux, se fait bien. Nous  prenons le temps pour quelques photos et un petit arrêt recueilli devant la pierre tombale et la civière de Marcel Loubens. Nous continuons notre chemin vers le tunnel du vent... 
itinéraire ou le balisage nous sera très utile. . Durant le cheminement du gouffre Lépineux au tunnel du vent nous avons observé de très jolis concrétionnements, avec de nombreuses fistuleuses en plafond .  Arrivé à destination, nous découvrons ce passage aquatique ou la transparence de l'eau est parfaite pour un petit bain (seulement pour moi). Nous faisons une pose, quelques photos de plus et un arrêt casse croûte , il est 17h30 , on va penser au retour .... Gus et guillaume filent devant, type mission terminée on rentre à la base, Dom et moi on s’entraîne pour la future "commission patinage artistique" du cds avec des pompes pas vraiment adaptées à l'itinéraire patiné et glissant de la majorité des grandes classiques...vivement qu'on retourne en explo!
4h00  plus tard on est sorti du tunnel E.D.F et surprise, tout est blanc dehors, il a neigé ! Ici on se sépare, les bleus rentrent a la maison direct et les rouges (Dom , Miguel et moi) dorment a la cabane "Dominique Prébende". Superbe nuit passée dans cet abris très bien isolé avec vue sur ...la neige (par la grande baie vitrée). Casse croûte avec le petit dijo qui va bien. Retour le lendemain matin à pas feutré dans la neige . 
Le week end est bien entamé , mais on a fait le plein de "zénitude".
TPST : 10h30 
Véro


Vidéo de Dom ( photos de Dom, Sylvain & Miguel)


20/03/2018
0 Poster un commentaire

04/03/2018: Carrière souterraine de Citon III ( Cenac, 33)

04/03/2018: Carrière souterraine de Citon III ( Cenac, 33)
CASSOU Jean Pierre
GALLOU Jean-Claude

2018 03 04 04032018 Carrière souterraine de Citon III ( Cenac 33) .jpg
Cette sortie de dimanche a pour but de faire découvrir la spéléo en carrière souterraine à Jean-Claude, un pote de Bordeaux, en poursuivant la topographie du réseau et rechercher une jonction avec le complexe de Citon II.

Jean-Claude arrive chez moi à l'heure dite et je lui fais les honneurs du centre de calcul spéléographique du GRASLourdes - GESA Eysines - ARSPAN - CitonProject. Je lui présente les objectifs du jour autour d'un café puis on file à Cénac.
Le DistoX, la Scurion et le terminal étonnent mon ami.

Etant attendu que Mickaël doit nous rejoindre dans le réseau, on laisse un message dans la voiture, et je pose la signalisation semi-permanente de l'axe principal après avoir franchi l'étroiture d'entrée. Jean-Claude s'occupe des photos.

Point 3000.22: On topographie cette petite zone transformée en champignonnière et dont la seule suite est un petit ressaut vers un niveau inférieur.

Point 3000.25: Il s'agit d'un secteur compliqué qui est topographié méthodiquement et finalisé. Il jonctionne avec la série principale en 3000.43 via une cheminée.

L'heure tournant, on se dirige vers le fond pour passer au peigne fin la zone terminale, qui est très proche de la série 2808 de Citon II. Tout est terminé, et on passe à la topographie de l'étage suspendu en 3000.67. Cette partie compliquée est méthodiquement recensée mais queute partout ou ramène sur des parties connues. La seule chance de jonctionner avec Citon II consiste en une escalade en 3024.3 donnant sur une partie peu engageante ...

On ressort à 14h15 sans avoir rencontré Mickaël (qui m'a prévenu par SMS durant notre sortie).


Cette sortie orientée initiation de 4h30 nous a ramené 860 m de topographie, ce qui porte le développement de Citon III à 1935m


05/03/2018
0 Poster un commentaire

28/02/2018: Grotte de Sainte-Enraille

28/02/2018: Grotte de Sainte-Enraille
Lieu : Troubat (65)
BOUE Louis
BOUE Pierre
DUBARRY Gilles
DUBARRY Mathys
Enzo (Ferrari)
Guilhem (les jumâles)
Pierre (les jumâles)
Raphaël (le géant des Flandres)
2018 02 28 28022018 Grtte de Sainte-Enraille .jpg
Le Rendez-vous est fixé au QG d’Esbareich pour cette sortie spéléo enfants. Le temps est ensoleillé
Nous commençons par une surprise en allant voir, avec l’accord des propriétaires, les entrées, fermées par des grilles, de la Grotte-abri du Moulin à Troubat. Cette grotte préhistorique, fouillée par des archéologues, contenait notamment des harpons en os du magdalénien supérieur.
Nous montons ensuite à notre destination du jour, la Grotte de Ste Araille. Après quelques hésitations, les débutants se lancent dans l’étroiture de l’entrée basse pour déboucher dans la première galerie qui permet de progresser debout. Nous explorons les 3 galeries perpendiculaires au couloir central et principal. Les enfants, sauf Louis et Enzo qui la connaissent déjà, explorent également la galerie haute située près de la grande entrée.
Nous remontons ensuite la galerie principale pour arriver au lac qui est rempli d’eau contrairement à notre dernière visite. Après un court portage, toute l’équipe franchit l’obstacle et nous continuons par la galerie en triangle qui mène aux premiers grands gours. Ils sont eux aussi bien remplis et impossible de relier l’autre galerie des gours sans se mouiller. Nous rebroussons donc chemin pour récupérer cette galerie juste après le lac et aller voir les derniers gours. Le retour s’effectue en ramping par la « galerie Louis » qui débouche elle aussi à proximité du lac.
Nous retraversons pour descendre cette fois vers l’entrée principale et admirer les trop rares concrétions de cette grotte.
Retour au soleil et aux voitures après plus de 1H30 passées sous terre.
CR de P. Boué


15/03/2018
1 Poster un commentaire

24/02/2018: Carrière souterraine de Citon III ( Cenac, 33)

24/02/2018: Carrière souterraine de Citon III ( Cenac, 33)
ANTON Mickaël
CASSOU Jean Pierre
2018 02 24 24022018 Carrière souterraine de Citon III ( Cenac 33) .jpg
Début de la topographie du réseau, dans la perspective d'une jonction avec Citon II

Cette sortie de fin d'après-midi, proposée par Mickaël, a pour but principal de rechercher un itinéraire vers la zone Sud-Est du réseau à partir des entrées Sud. Un tel itinéraire faciliterait l'accès à cette zone de travail. On se donne RDV au centre commercial de Bouliac, que je rejoins en bus.

Nous commençons donc par visiter les entrées déjà repérées; la première entrée sert d'écurie mais est très vite murée. Une autre entrée se situe dans une propriété privée. Aussi nous fouillons le long de la route. Nous découvrons très vite une entrée étroite et nous faisons une rapide reconnaissance en civil. Le réseau continue, aussi nous nous équipons pour de bon et nous démarrons la topographie.

C'est du tunnel confortable et Mickaël me trace des itinéraires pendant que je fais mes relevés. De temps à autre, il revient sur l'axe principal; il est arrêté sur des zones complexes ou des culs de sac. Il a notamment reconnu une galerie remontante assez longue mais qui queute brutalement.

Nous arrivons dans un secteur complexe (réseau du Loup Garou) que l'on topographie en quasi-totalité. Vu la proximité supposée de Citon II, on fouille tous les diverticules mais tout queute. L'itinéraire vers Citon II n'a pas été trouvé; il se situe très probablement dans un niveau supérieur partant du point 3000.67 et partiellement visité par Mickaël (arrêt sur un ressaut).

1070 m de topographie.
TPST 6h

Vers 22h30, c'est l'heure de ressortir et après plus d'un kilomètre de cheminements, nous faisons la topo de surface entre Citon III (Les Rochers) et l'entrée des Roches Blanches, puis Mickaël me ramène à Bordeaux.

 

 


25/02/2018
0 Poster un commentaire

18/02/2018: Grotte de Pène Souquette

18/02/2018: Grotte de Pène Souquette
CASSOU Dominique

DOYEN  Véronique

 2018 02 18 18022018 Grotte de Pène Souquette.jpg
S
ortie improvisée très rapidement: hier soir en regardant la météo  il semble que le temps prévu ce jour soit pas mal, du moins sans pluie/ neige.

Effectivement au levé du jour grand beau, on attaque la montée jusqu'au pic du Pibeste et on bascule sur les crêtes partiellement enneigées, la le soleil nous quitte petit a petit pour laisser place a la grisaille. Nous arrivons au trou et comme d'habItude nos doigts commencent a gelés ...il fait froid.
On descend rapidement se mettre a l'abris dans la cavité. Une 20 ene de mètres plus bas nous sommes au pied du ressaut, lors de notre dernière visite j'avais posé une corde pour le franchir mais sur la fin ça se pince fort et on a un peu de mal à passer avec les bloqueurs. On passe le kit en bout de corde... technique que nous utilisons de plus en plus souvent avec Dom. En haut une rotonde assez large et haute qui est parcourue de pisserolles. Dans la continuité le départ d'un méandre impénétrable. Un peu d'huile de coude, une caresse sur la roche, Dom passe et s'engage dans le haut du méandre: il est arrété 3/4m plus loin. On repasse a l'attaque, grignotage du plafond pour explorer un passage en hauteur ...qui rejoint la salle de l'entrée quelques métres plus loin  ... pas bon;  On insiste pas, on repart sur le premier méandre et  après avoir exécuté un dernier dégagement de roche on apperçois au fond un pincement severe dans un erzatz de petit actif. Il n'y a pas de CA , on decide d'arréter là, reste plus qu'a faire la topo.
JPC il y a un peu de taf pour toi, d'ailleur on a rendu un peu plus confortable le haut du ressaut en sortant ...pour que tu puisses officier sans difficultés. Toujours autant de plaisir a faire de la première, un vrai régal de se mouvoir dans des passages vierge de toute occupation humaine et découvrir à chaque mètre un nouveau mystère dévoilé. Nous remontons a la surface, il neige et nos sac se recouvrent progressivement de poudre blanche. On ne tarde pas, une banane séchée chacun, une bière partagée 

et hop direction la voiture. La neige se transforme progressivement en eau et nous finissons trempés jusqu'aux os à la voiture.

Nous n'avons pas été bien loin dans notre explo, Dom est satisfait que l'on ai pu suprimer ce point d'interrogation dans la cavité quant a moi j’éprouve un tel bonheur a explorer ce monde minéral que "singin in the rain". Merci a la météo de ne pas avoir 

 prévu de pluie/neige pour aujourd'hui, ça ma permis de décider Dom à m'accompagner la haut sans insister (c'est pas la porte a coté pour la marche d'approche...). Je m'en sort bien avec un "pour la topo on ira quand il fera beau " insistant auquel je répond par un "oui oui tu as tout a fait raison" ...j'en profiterai  pour faire un petit somme dans les bruyères environnantes lol. 

 Vero

 


19/02/2018
0 Poster un commentaire

17/02/2018 & 18/02/2018: Week-end dans l'Aude

17/02/2018 & 18/02/2018: Week-end dans l'Aude
Dr AURIOL Philippe
BERTRAND Rémi
CASSOU Jean Pierre
DUPOUX Laurent
DAMAIS Marie
GILLARD Adrien
KUSTER Dominique
PERRET Emilie
VERDET Cécile

Véronique
2018 02 17 17022018 & 18022018 Week-end dans l'Aude .jpg
17/02/2018: Grottes des Vendanges
Visite en classique et photos de cette cavité jusqu'à la salle du Sable (-250) pour JPC et trois autres, une équipe avançant jusqu'à la rivière de -350 à travers la trémie de 120 m de dénivelé.
Remontée en faisant des photos.
TPST: 8 h environ
Photos de JPC

18/02/2018: Grottes de Trassanel
Visite en classique du réseau supérieur (P90 non descendu), en faisant plusieurs groupes.
Certains font la traversée jusqu'au bas du puits de la deuxième entrée, d'autres font des photos et le reste s'amuse dans le réseau.
 Photos de JPC

Pour le convoi JPC: Tourisme dans la cité médiévale de Carcassonne après la sortie spéléo.


25/02/2018
0 Poster un commentaire