GRASLourdes

GRASLourdes

ACTIVITES 2018


30/06/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

30/06/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre
2018 06 30a 30062018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topgraphie du réseau
Topo du jour: 2 105m
Développement actuel du réseau: 67 215m

TPST 10h30


01/07/2018
0 Poster un commentaire

16/06/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

16/06/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre

2018 06 16a 16062018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topgraphie du réseau
Topo du jour: 2 405m
Développement actuel du réseau: 65 060m

TPST 13H

Mickaël Anton, étant à Bordeaux, me propose de m'emmener à Citon Gare et je saute bien évidemment sur l'occasion. On met le vélo dans la voiture et arrivés à Citon, Mickaël me laisse et j'entre dans le réseau à 14h.

Je commence la séance par la topographie d'un secteur en 2115.57, petit réseau de 300 environ qui jonctionne en 2115.73.
Vu qu'il y a du travail à faire dans le secteur Roches-Blanches, je change d'objectif et je vais faire du peinard par rapport à la sortie de la semaine dernière.
Après avoir topographié quelques diverticules, je m'attaque au maillage de 2115.80. Tout le secteur est traité et de nombreuses jonctions sont établies avec la série 2115. C'est du confortable et je laisse un départ en 3636.5 pour le retour.
Je passe ensuite en 2115.93 où un supposé réseau important est à topographier. En fait, le secteur ne développe pas beaucoup. Un mur avec des barreaux me fait espérer du développement mais après l'avoir contourné par une étroiture, tout queute vite. Le compteur avance péniblement et je termine le secteur par quelques diverticules dont l'un se termine sur un puits donnant sur la nappe. Passage à l'entrée des Roches Blanches: tout est fermé.
Tous les réseaux compris entre 2115.70 et la sortie des Roches Blanches sont topographiés et j'approche les 2000 mètres de topo.
Je démarre une série 3683 au point 3636.5. Cà a l'air d'aller assez loin. Quelques boucles et j'arrive dans un tunnel que je topographie dans la foulée. En 3683.17, çà file pour de bon; une reconnaissance a été faite par un visiteur qui a bien signalisé son parcours en barrant d'un trait tous les départs. J'en déduis qu'il est arrivé par l'entrée Petit Maçon ou Citon II Nord-Est. Je décide de suivre ce cheminement. Je suis au milieu d'une immense grille qui barre de partout; les visées s'enchainent et la 61e visée de la série 3683 atteint le point topo 1600.144, 422 m après le point 3636.5. Je viens de jonctionner avec la galerie d'entrée de Petit Maçon. Et mon record topo est tombé avec la barre des 2400 mètres passée de très peu.


17/06/2018
0 Poster un commentaire

16/06/2018: Hayau - Bauhadère

16/06/2018: Hayau - Bauhadère
BERNHART Agnès
CASSOU Dominique

GUELLERK Cathy
LE GOFF Didier
MINNARD Eloise
MINNARD Eric
MINNARD Louis
SOUVERVILLE Michel
TESTAS Pascal
TOURTE Bernard
ZIBROWIUS Emeline
ZIBROWIUS Matilde

ZIBROWIUS Sylvain
2018 06 16 16062018. Hayau - Bauhadère .jpg
La météo pluvieuse de ces derniers jours ne nous permet pas de monter au " Puits du Lavabo " et Véro veut en profiter, pour faire des bricoles chez elle. Sachant que le club d' Airbus vient passer le week-end à Saint-Pé-de-Bigorre, je leur propose de me joindre à eux pour la sortie du samedi qui sera la traversée Hayau-Bauhadère.
Je les retrouve sur la route qui mène au parking. C'est sous la pluie que Sylvain et moi accompagneront une première équipe à l'entrée du gouffre du Hayau. Au même moment une équipe à été équipé le puits de sortie de la Bauhadère. Tandis que la première équipe,entame la descente par le Hayau, nous retournons nous équiper au parking.
La deuxième arrive, s'équipe et prend la direction du Hayau, ou presque (car ils ont oublier de bifurquer et ont pris le sentier du haut). Après ce contre-temps, la traversée peut commencer. Michel S. et moi  fermerons la marche, dans toute la descente du gouffre jusqu'à la salle " Henri IV ". Nous poursuivrons notre visite plutôt horizontale, avec certains passages en vire et passage équipé de bloc fixés, et servant de prises d'escalade.
Nous ressortirons en déséquipant la corde mis en place au préalable, mais qui s'avéra inutile.
En fin d'après-midi, je quitte toute l'équipe qui m'a accueilli, pour cette traversée, qui me rapela pas mal de souvenir.


17/06/2018
0 Poster un commentaire

11/06/2018: Mine d'Estaing

11/06/2018: Mine d'Estaing
DE PAZZIS Louis
DOYEN Véronique
POUDEVIGNE Jean-Marc
2018 06 11 11062018 Mine d'Estaing .jpg
Ce lundi, je retrouve Wec et BF  pour une sortie redécouverte de la mine d'estaing. La montagne est furieuse avec toute l'eau qu'il est tombé et les rhododendrons commencent à fleurir un peu partout. 

La monté se fera au sec avec une petite percée d'un rayon de soleil siouplait. Casse croûte cool a l'entrée pour Wec et moi avant de descendre (pendant ce temps est parti déséquiper un puits). Nous rejoignons BF qui a son tour casse la croûte et continuons la découverte de cette ancienne mine. 
Je descend un 1er puits : au fond ça sonne creux et je me rend vite compte que je me retrouve sur un plancher ...en bois !. Par un orifice je vois une galerie semi noyée à moins 3m. Tiens tiens ...interessant :  au marteau je démonte 3 planches pour rejoindre la galerie du bas. Les copains me rejoignent;  Trop d'eau pour continuer autrement qu'en nageant mais comme la partie noyée fait peu de distance, on pose un main courante pour passer au dessus.
De l'autre côté, on fait une jonction avec une partie connue (le bas de la salle surnommée"de la verna") que nous remontons.
Mission de la journée accomplie, retour à la maison sous la pluie et le brouillard. Encore une explo fascinante que celle-ci, faire une désob dans un plancher pour passer ça ne m'étais jamais arrivée....!!! smile, mais c'est drôlement sympa ! et poser une main courante entre la flotte et des grosses poutres c'était bien plaisant aussi .... ambiance Indiana jones !  
Enfin , je me suis bien régalée et d’équiper en descendant ça va quand même beaucoup plus vite !!!
Véro

12/06/2018
0 Poster un commentaire

09/06/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

09/06/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre

2018 06 09a 09062018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topgraphie du réseau
Finalisation du secteur, sortie d'assez courte durée par épuisement de l'objectif du jour
Topo du jour: 2 280m

Développement actuel du réseau: 62 680m

TPST 13H


10/06/2018
2 Poster un commentaire

20/05/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

20/05/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre

2018 05 20 20052018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topgraphie du réseau à partir depuis Citon IV'.
Finalisation du secteur, sortie d'assez courte durée par épuisement de l'objectif du jour
Topo du jour: 1 350m

Développement actuel du réseau: 60 387m

TPST 6H


22/05/2018
0 Poster un commentaire

12/05/2018: Gouffre de Maradero

12/05/2018: Gouffre de Maradero
DOYEN Véronique
LELAY Sandrine
NURISSO Bruno
2018 05 12 12052018 Gouffre de Maradero .jpg
Cela fait quelque temps que la sortie avec Sandrine est programmée. Mon choix se porte sur le Maradero, une cavité mythique pour moi (j'ai pas dis meetic hein) et cela fait un moment que je n'y suis plus allée, c'est la que j'ai posé mon premier spit (à la main) et ma première escalade en artif alors que j'étais apprentie Moufette. Je m'en souviens comme si c'était hier, tant l'émotion était présente.
Je parle à Bruno de ma sortie prévue avec Sandrine au Maradero, une cavité un peu oubliée... et finalement ça le tente bien aussi d'aller y faire un petit tour. Nous voila parti, direction le chemin de l'ermite, puis un sentier pas vraiment évident, mais nous suivons le guide. (d'habitude je prends par l'autre côté, ça me change un peu) Arrivés au Maradero la pluie s'invite et insiste fortement, on se dépêche de s'habiller... un peu trop vite pour certains, avec le pendage mieux vaut ne pas échapper quoi que ce soit ! bon c'est fait !
Il pleut de plus en plus fort Sandrine équipe et file, Bruno la suit et moi heu, zut ma lampe de secours HS et j'ai le casque acéto pas encore allumé.... descente dans le trou a la lumière du jour et des potes en bas,avant de faire démarrer l'acéto en bas un puits d'entrée ...à l'abris.
Cool c'est la magie du Maradero. Visite guidée à Sandrine avant que je ne file dans un passage ou j'étais allée fouiner
dans la même période que l'escalade ...souvenir souvenir. Je me sent chez moi ici; Ha! ça me tenterais bien de reprendre les explos mais quel boulot et puis tellement d'autres choses en route , faut faire des choix. Je grattouille quand même
un peu et rend les armes au berger qui patiente tranquillement en haut de la petite colline , près d'une vielle bouteille de Montalbanais que nous avions vidé tous ensemble, et datant de la découverte de cette salle . Retour vers la salle Sapou ,via la salle Violette, ou nous nous installons pour notre "casse croûte", miam. Bruno ouvre une bouteille pour accompagner tout ça. En fait je crois que pour moi c'est plutôt le "tout ça" qui a accompagné la bouteille . Oh que ce vin se marie bien avec .... tout . Ooops enfin Hipps .
Le temps passe , et le froid commence a s'inviter; le programme sieste est écourté (dommage): nous rembalons, ressortons et partons à la chasse à la grosse boule noir qui a pris la poudre d'escampette quelques heures avant lors de notre habillage fait dans la précipitation (c'est le cas de le dire tiens).
Nous reviendrons bredouille. La descente se fait sous la pluie et nous retrouvons nos voitures. Bisous Bisous, un moment de plaisir partagé simple et sans fards... La magie du Maradero est bien là.
Véro

Compte-Rendu de Sandrine Lelay


14/05/2018
1 Poster un commentaire

10/05/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)

10/05/2018: Carrière souterraine de Citon II ( Cenac, 33)
CASSOU Jean-Pierre

2018 05 10 10052018 Carrière souterraine de Citon II ( Cenac 33) .jpg
Poursuite de la topgraphie du réseau à partir d'une autre entrée proche de Citon Gare.,
Jonction en plusieurs points du réseau de Citon II dont:
- Station 2357.10
- Station 2335.16
- Station 2352.1
- Puits interne proche de l'entrée Citon II.3

Topo du jour: 2 250m

Développement actuel du réseau: 59 010m

TPST 10H

 


14/05/2018
0 Poster un commentaire

08/05/2018: Grotte du Castet (CA 10)

08/05/2018: Grotte du Castet (CA 10)
BOF Miguel
CASSOU Dominique
DOYEN Véronique
2018 05 08 08052018 Grotte du Castet (CA 10) .jpg
Bon, pour nous ce week-end  a commencé plutôt sous le signe du respect de la décision de mère nature qui souhaitait un peu d'intimité au Roy afin d'évacuer tout son trop plein d'eau venue du ciel ! (5 et 6 mai)

Quand Miguel nous invite a son exploration en cours, la décision de le rejoindre est vite prise. Rendez-vous mardi 8 (férié youpi) à 9h00 chez lui, ça nous permettra de voir ou il en est de son exploration même si on ne fait pas de première, pas grave on est pas en manque !!! ni de rêves ni de premières ! 
Allez c'est parti, en avant vers l'aventure ... il a beaucoup plu cette nuit et à l'entrée (en ramping), la gadoue nous accueille. Mes genouillères se scotchent dans la boue avec un bruit de splichhhe à chaque avancée puis nous traversons deux petites salles sympathiques. Nous continuons jusqu’à l’arrêt de sa dernière exploration. A partir d'ici, nous sommes en première. 
Miguel équipe un puits (pas vraiment large mais ça passe bien) il y a un bon courant d'air, il descend...ça s'élargit , nous sommes tout ouïes  ..... le "ça continue" libérateur arrive "YES". 
Nous atterrissons dans une salle, bien plus grande que les 2 premières . Mig nous invite à partir devant à l'aventure, Dom fait son galant et Mig insiste , je poursuis dans une salle, puis Mig puis Dom puis Mig puis moi puis puis puis je sais plus  !!! enfin nous tous quoi ! .... ça barre de partout  et surtout on est pas pressé, il y a de très belles choses à voir la dessous , des cupules, des coups de gouges des cristaux incrustés dans une stalagmites (jamais vu), des minis gours , des choux fleurs en pagaille (que Dom appelle "concrétions d'air" j'adore  , lapiaz de voûte ,fistuleuses et j'en passe ; Une petite desob et hop ça repart dans une autre salle; Une autre et hop ça continu ... bon c'est pas tout ça mais c'est cool si on en garde un peu pour la prochaine fois, la on est gavé comme dirait Miguel donc arrêt sur "y a plus qu'à avancer" et départ sur "des rêves de fond de trou..et de rivière". Du courant d'air, de l'échos ...on a pas fini ! Un 2iéme Titouanouk ? 
Allez hop, tous chez Miguel pour fêter ça ! YEPEEE ! ou nous sommes accueillis comme des princes ...merci Isa ! 
TPST environ 4h00
Véro

Compte-Rendu de Miguel

13/05/2018
0 Poster un commentaire

Du 28/04/2018 au 01/05/2018: Séjour entre Gard et Ardèche

Du 28/04/2018 au 01/05/2018: Séjour entre Gard et Ardèche
ARCANGELI Gustave
BARACCO Mirko
BETTOLI Laurent
BOUJU Delphine
BRAHIC Régis

BULLIER Bernard
CAPPONI Carole

CAPPONI Thierry
CASSOU Dominique
CESCHINI Stefano
CHIESA Agostino
CHIESA Stefania Castellino
DANVIN Elodie
DEROSSI Monica
DOGALI Paolo
GIORDANI Gabriella
LAMBOGLIA Cathy
LAMBOGLIA Jo

MALJOURNAL Eric
MANGRIN Arnaud
MORDEGLIA Simona
RIMONDI Attilia
SALAMONE Chiara
SARAMITO Shirley
SISTI Francesco
THIALLIER Marc
TRAVAGLIA Elisabetta
VEIRUN Philippe
2018 05 01 Du 28042018 au 01052018 Séjour entre Gard et Ardèche .jpg
Dés 6h du matin, je me retrouve chez Gus, et nous partons pour plus de 6h de route direction Barjac (30). A la mi-journée on retrouve Delphine, arrivée la veille au soir. Nous nous rendons au camping ou nous retrouvons nos amis de l'ASMPG Spéléo, français et italiens du Marguareis. L'installation au camping étant faite, nous nous divisons en deux groupes, un petit groupe(6 à 7 personnes), composé de photographes ira à la "Grotte de la Toussaint", tandis que la grande majorité  d'entre-nous ira à la "Grotte de la Cotepatière".
Nous nous rendons à la "Grotte de la Cotepatière". Sans perdre de temps on se change et on prends un sentier qui nous emmène au lit d'un ruisseau que nous remontons jusqu'à la résurgence. L'entrée est en hauteur et on y accède par des échelons. C'est une véritable procession, qui progresse dans cette galerie horizontale au sol couvert de galets. Quelques centaines de mètres plus loin nous passons à la base du puits d'entrée de la Cocalhière. Les parois érodées par l'eau et parfois recouvert de coulées de calcite, quelques stalagmites et piliers agrémentent la visite. De nombreux clichés-photos seront pris par certains d'entre-nous. Delphine et moi continuons la visite, personne ne nous suivra. On arrive au lac et décidons de revenir tranquillement.  Quand nous arrivons au parking, il est déjà désert et tous sont déjà partis.
Avant de retourné au camping, retrouver tout le monde, je décide de rendre une petite visite à Régis (Radio pantoufle). Régis nous servira de guide lors d'une sortie le surlendemain.

Le lendemain, c'est sortie pour tous à la "Grotte St-Marcel". Delphine et moi arrivons en retard sur le parking et c'est dans le stress que l'on prépare nos affaires, Eric et Philippe nous descendent en bas de la piste. On s'habille et nous sommes enfin prêts pour parcourir cette large et impressionnante conduite forcée. Nous remontons vers la partie aménagée, en longeant des gours géants, puis nous poursuivons vers le réseau 1. La progression se fait en prenant de nombreux clichés-photos de ces superbes paysages souterrains, chacun à son rythme.
Nous ressortirons avec la pluie. Je prendrai rendez-vous avec Régis qui nous servira de guide pour la sortie du lendemain à la "Grotte du Barry"
Le 30/04/2018, on retrouve Régis à Cabiac et direction la grotte. Nous ferons une visite croisée et formerons donc deux équipes, Régis équipera un puits, tandis que Gus équipera l'autre. Le parcours fait, notre guide emmènera les deux italiens à la salle du fond, de l'autre côté du boyaux boueux. Retour au parking, tous nous quitterons pour aller à la copie de la "Grotte Chauvet". Régis nous montrera les entrées des grottes Flandin et Gas-oil. Nous irons faire un tour à la "Beaume de Ronze", avant de retourner au camping pour une soirée grillade dans la joie et la bonne humeur.
Durant la nuit jusqu'au levé du jour, il a plu, on range nos affaire et quittons toute l'équipe. Delphine, Gus  et moi irons voir le Pont d'Arc avant de prendre nos routes respectives. C'est en début de soirée que j'arriverai chez moi.

  Photos de Delphine & de Dom


06/05/2018
3 Poster un commentaire