GRASLourdes

GRASLourdes

Marguareis 2017

Marguareis 2017
2017 08 18 Marguareis 2017 C .jpg
Déjà une semaine que le campement est installé, avec quelques nouveautés, comme la mise en place d' une tyrolienne qui facilitera le transport des marchandises, jusqu'à notre nid d'aigle.

Le 30/07/2017, après plus de 10h de route, Dom arrive à Breil/Roya et retrouve Cathy et Jo. En fin d'après-midi Gus les rejoint
. À la tombée de la nuit, les deux pyrénéens prendrons la piste du Margua et arriveront au "Col des seigneur" vers minuit. Le lendemain, nous retrouverons Ludo, Shirley, Pierre. Nous consacrerons cette journée à notre installation, avec la visite du massif, du campement et ses nouvelles installations; tyrolienne, évier et réservoir d'eau ...

En 2015, l'aventure Fiat-Lux débutait et nous étions arrivés à la côte -237m. En 2016, nous passions tout un camp à la désobstuction du méandre. L'année 2017, nous laissait présager de belles explorations, voici donc l'épopée Fiat-Lux 2017:

2017 08 18 Marguareis 2017 .jpg
Pendant la première semaine, Jo, Ludo, Pascal V., Romain, ont poursuivit les travaux de désob au méandre de -240m, au Fiat-Lux.

Le 01/08/2017:  Deux équipes sont formées; la première Jo et Romain rentrent très tôt dans Fiat-Lux et poursuivent les travaux à -240m. 2h à 3h plus tard, la première équipe passe le relai à la seconde équipe composée de Ludo, de Dom qui retrouve le Fiat-Lux, après un an d'impatience, et de Gus dont c'est la première descente dans les entrailles du Margua. Après quelques incidents de tir, c'est à coups de massette et d'entêtement que Dom réussit à franchir l'étroiture et se trouve au-dessus d'un P5, qu'il ne descendra pas. La suite semble très prometteuse. Avant de ressortir, Gus et Dom améliorent le passage qu'il faudra quand-même élargir. Pendant ce temps Ludo poursuivra ses travaux au boyaux supérieur

Le 02/08/2017: Jo et Romain descendent les premiers et agrandissent l'étroiture. Gus, Dom et Ludo les suivent de très prés. Derrière c'est le P5, à la base de celui-ci succède un puits d'une trentaine de mètre. Nous nous arrêterons sur un palier, par manque de cordes. La suite est un large puits qui semble être encore plus profond, l'air vient toujours du fond.

Le 04/08/2017: Jo, Romain, Dom, Gus et Ludo, retournent au Fiat-Lux avec deux cordes de 50m. Effectivement le puits est très impressionnant, s'élargissant au fur et à mesure de notre descente atteignant pas moins de 20m de large, avec un tronçon de 20m, plein vide. Ils s'arrêteront par manque de corde sur un palier. Cà continue, mais il faudra reprendre l'équipement et le faire passer hors crue. Ludo a poursuivi ses travaux au boyau supérieur.

Le 05/08/2017: N'ayant plus de corde à disposition, on décide de déséquiper une partie des cordes de "l'Aven de l' Ail". Dom rentre le premier, il change une corde, il remet une sangle en place avant le passage de la vire. Il descend au bas du P135 et s'attaque au déséquipement. Ludo le rejoint au sommet du P135 et récupère un kit. Gus nous attend en amont de la vire et récupèrera à son tour, un kit.
Marc T. et Arnaud, arrivés au camp en matinée, ainsi que Arianne qui nous avait accompagnée, nous attendent à l'entrée du gouffre.

Le 06/08/2017: Retour au Fiat-Lux avec une corde de 100m, pour Jo et Dom, accompagné de Marc T. et Pascal V.. Un palier au-dessus ("palier de l'Aiguille") de notre dernier arrêt. Jo remplace la corde de 50m par celle de 100m et rééquipe le puits par un passage plus au sec et continue l'exploration par une succession de puits-méandre. Une lucarne de 3m de haut X 1,60m de large qui semble être le départ d'une galerie qui s'ouvre et sera à voir ultérieurement, une vire sera à équiper pour l'atteindre. Pendant ce temps, Marc T. ayant quelques problèmes intinstinaux décide de remonter. Une fois de plus la séance sera stoppée par manque de corde au sommet de deux puits parallèles.

Le 08/08/2017: Jo, Dom et Gus descendent jusqu'au sommet des deux puits parallèles avec une corde de 90m. Jo équipe, fractionne et ils arrivent dans une immense salle cahotique, un ressaut nous donne accès à un puits, où nous trouverons un spit. Cet ultime puits donne accès à une intersection de 3 départ de méandre, vers l'aval, il se termine par un siphon déjà plongé (fil d'Arianne plaquette "CDS06"). Nous sommes dans le "F5". remontant et fouillant le méandre, deux inscriptions "JC 85" de Jo, seront trouvées.
Pendant ce temps, Enrico et Ludo suivent et topographient les parties découvertes en 2017.
Tandis que Gus entame la remontée, Jo et Dom explorent la partie supérieure de la salle et trouvent un puits, apparament jamais descendu, et le départ d'une galerie et une corde en place. Jo décide de remonter et Dom va rejoindre l'équipe topo. Ils topographieront jusqu'aux méandres et son siphon (-475m).

Le 09/08/2017: Ludo, Ariane et Cathy descendront voir les nouveaux puits et poursuivront les travaux de désob au méandre supérieur, Katie et Marcel iront jusqu'au sommet du puits de -60

Le 10/08/2017: L'équipe 1 (Enrico, Dom) va au fond remplace la corde de 100m, par une de 30m. Pendant qu' Enrico fouille la partie haute de la grande salle, Dom remontera la corde de 100m à l'équipe 2 (Jo, Gus) Jo, qui remplacera une corde abîmée.
Dom redescend rejoindre Enrico. Ils topographieront une petite rivière, de la grande salle (jonction F5) jusqu'à la base d'un puits blanc, où se trouve une corde en place.
A la remontée, ils retrouveront l'équipe 3 (Ludo et Arianne) qui poursuivent la désobstruction du méandre supérieur (-230m)

Le 14/08/2017: Descente pour, Jo, Enrico, Dom, Gus et Ludo, Afin de reconnaitre les galeries du F5. On parcourt une rivière que l'on remonte, on atteind la base d'un puits qui d'après Jo, semblerait être l'arrivée du F33. Quelques galeries très peu parcoures avec arrêt sur puits, jamais descendus, seront explorées rapidement. A revoir !
A la remontée. Ludo remontera jusqu'à la désobstruction de -230m ou il poursuivra les travaux. Jo et Gus le suivront. Dom et Enrico déséquiperont et remonteront les cordes jusqu'à -280m et ressortirons les amarrages. Ils retrouveront Ludo qui les attendait.


Une météo exceptionnellement clémente, avec très peu de journée de pluie. Gus en profita pour effectuer un mini vol en parapente du sommet de la Galine au Col des seigneurs. Nous arrivions tout de même à gérer le peu d'eau que la source nous donnait. La vie du camps fût rythmée par des apéro et des repas très conviviaux, l'anniversaire de Marc et son alligot, la visite de nos amis brigasques, italiens, des repas au "Don Barbera"....
Sans oublier la visite nocturne d' O.V.N.I (drône), venu depuis le Castel Frippi, faire un vol stationnaire au dessus de notre campement et retourna d'où il était venu, sans laisser d'adresse. Qui était-ce ?
Cet été, nous avons eu la chance de voir une éclipse partielle de lune.

En dehors des sorties d'explorations, il y a eu les balades sur le lapiaz avec l'observation de quelques traces de silex et aussi quelques fossiles. les découvertes et descentes de quelques puits à neige, la visite de la Grotte Glacée et autre classiques.
Le 03/08/2017: Dom, Gus, Ludo et Romain iront visiter: Piegga Bella: Ils rentreront vers 11h30. A 14h, ils seront au bivouac de la salle "Paris-Côte d'Azur" (-350). Ils ressortiront à 16h45;

Comme régulièrement depuis quelques année, nous avons la visite de R. Maire. A cet occasion une descente au glacier souterrain du Scarasson s'impose.

2017 08 18 Marguareis 2017 B .jpg
Le 12/08/2017: On se rend jusqu'au Plan Ambroise en voiture et de là nous grimpons, avec une vue magnifique sur le Margua recouvert de grelons, jusqu'au "Pas du Scarasson". La visibilité sur la Conca, la plaine du Pô, du Viso et du massif des Alpes était d'une netteté rarement vue. Le panorama était sublime !
Scientifique (R. Maire), photographes (Simone, Agostino ...) ou simples visiteurs, se retrouvent devant l'entrée du gouffre. Jo équipe, suivi des sherpas (Dom, Romain, Gus, Marc T.). La surprise est grande ! la partie supérieur du glacier à pratiquement disparu. Le niveau de glacier par rapport au Bivouac de M. Siffre est encore descendu et se recouvre de rocher au fur et à mesure de la fonte et certainement aussi dût, à des effondrements. Marcel, Denis, Pierre M., Simone, Agostino et enfin Richard M. arrivent et s'attaquent à leurs objectifs, relevé capteur,....photographies, ect...

Richard et Arnaud y retourneront, et le gouffre sera déséquipé deux jours plus-tard.

A force de désober sous-terre et sur terre, Le 15/08/2017 Ludo finit par ouvrir un nouveau trou, avec fort courant d'air et au parois recouvertes de concrétions d'air. Ludo quittant le camp, le soir-même. Les travaux fûrent poursuivis les jours suivants. Le trou fût descendu sur 7m à 8m, arrêt sur bloc coincé.
Le trou étant très prometteur, le 17/08/2017, il fût décidé de le baptisé à l'unanimité "Abisso Aldo" en hommage au mari de Gabriella, et inventeur de "l Embelico" (2ème entrée de Labassa)

Lors de ce camps, nous apprîmes le décé d'une figure marquante du Marguareis: BADINO Giovanni décédé le 08/08/2017

Participants, par ordre d'arrivée

LAMBOGLIA Jo KNECHT Denis
LAMBOGLIA Cathy KNECHT Dominique
LAMBOGLIA Romain MASSA Enrico
GRANDON Ludovic MASSA Elena
MANGRIN Arnaud MASSA Tomasso
GIORDANA Gabriella MASSA Ilaria
TARANTOLA Carlo François
MARJOURNAL Eric Monique
Philippe MAIRE Richard
VILATTE Pascal DIAS DOS-SANTOS Liliana
FENEAU Arianne CHIESA Agostino
SARRAMITO Shirley CHIESA Stefania
NICOLAS Pierre BAGLIETTO Simone
Jade DOGLIANI Paolo
ARCANGELI Gustave Franchesca
CASSOU Dominique Chiara
THIALLIER Marc Chiara
PAUL Marcel Claudia
PAUL Katie Massimo
Stéfania

  Photographies de: Simone, Agostino, Gabriella, Romain, Richard M. ,Dom

Ce camp a tenu toute ses promesses. Une belle première, qui nous ouvre les portes sur un accès plus facile et plus rapide, pour de futures explorations au F5, bref  beaucoup de perspectives d'exploration dans le système: F5-F33-Fiat Lux pour 2018 et probablement beaucoup de première. "L'Abisso Aldo" pourrait nous donner, autant de satisfactions.
Comme chaque été, depuis 2015, Il s'est déroulé dans la joie, la convivialité et la bonne humeur.
Remerciement à tous ceux qui nous ont soutenu, ceux qui sont venus, Italiens et Français, la commune de La Brigue, le Refuge Don Barbera, ....


Le 17/08/2017: le camp se termine
. A l'année prochaine pour Marguareis 2018 !



01/09/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres