GRASLourdes

GRASLourdes

Marguareis 2016

Marguareis 2016

1-mont margua2016.jpg
Le 23/07/2016, l'ASMPG  installe la nouvelle tente du Club, pour son camp annuel au Margua. Dés cette date, Jo y prendra ses quartiers. il y restera seul une bonne partie de la première semaine, en attendant  la venue de Chouchou, Katie et trois autres varois (Compte-rendu des varois).. C'est dans des conditions météos  mauvaises, qu'il débutera ce camps par le rééquipement de Fiat Lux,  et aménagera le passage de -20. il dût même essuyer une crue et attendre quelques heures sous-terre. Le mauvais temps persistera durant la 2ième semaines, avec quelques orages accompagnés de grelons.


Le 05/08/2016, bouillonnant d'impatience de retrouver le "Margua", je prends la route pour les Alpes-Maritimes, pas de bouchon sur la route, sauf un peu à Vintimille. J'arrive finalement en début d'après-midi à Breil-sur-Roya, ou en fin d'après-midi, je retrouverai Cathy et Jo.
Nous monterons le lendemain matin, en passant par le Col de Tende. Sur la piste, nous croiserons trois spéléos, (B. Hotz, C. Napo, J-L Julien). que Jo connait. Ils reviendront avec nous au Col des Seigneurs. Dans l'après-midi ils descendront au F33 et au Fiat Lux.
Au campement je retrouverai, Marc T. Chouchou et Katie et les trois autres varois, arrivés une semaine plutôt. Dans l'après-midi, nous nous installerons et améliorerons notre source et en soirée nous irons prendre notre premier repas au Refuge Don Barbera.

Dés le lendemain matin, nous retournions au Fiat-Lux, et durant tout ce camp, français et italiens se succédèrent, et poursuivirent les travaux de désobstruction sur plus de 10m. Malheureusement nous manquerons de temps et nous ne passerons pas cet été. Toutefois nous ne désespérons pas, le courant d'air est toujours là, et la suite semble descendre et s'élargir. En amont de cette désobstruction, une autre branche avec courant d'air semblerait être intéressante à désober ? Ce sera pour l'année prochaine.

Lors de journée repos, nous poursuivions nos travaux à l'Embut du Penthotal. Lors de la première sortie, en compagnie de nos amis brigasques, nous commencions par sortir des bacs de grellons. Il nous fallu utiliser les gros moyens pour sortir un bac qui, par la pression de l'eau, s'était encastré au fond du boyau.
Quelques jours plus tard, les travaux continuèrent, la suite semble s'élargir et descendre par un ressaut de quelques mètres.

Le 12 aout, nous partions tous (petits et grands) pour une petite randonnée d'1h30, jusqu'à l'entrée de Piegga Bella. Après le casse-croûte, les enfants et une grande partie des adultes descendront sur quelques 10aines de mètres dans P.B., et ils iront voir les italiens au refuge de Sarracco Volante.
Tandis qu'Arnaud, Ludo, Marc et moi accompagnerons trois italiens (Stéfania, Agostino, Fabio), dans cette cavité. Mal grès l'avoir parcourue plusieurs fois, elle reste toujours aussi paummatoire, il ne faut jamais perdre le balisage de vue ! Même si une paire de longe suffirait pour faire cette classique jusqu'à Paris-Cote d'Azur, je préconise d'emmener son matos individuel complêt.  Nous visiterons les différentes et grandes salles, souvent cahotiques dans des blocs, franchissant quelques obstacles  délicats (sans matos) avant d'atteindre la rivière. Nous irons un peu plus en aval du confluent avec le Gaché et ressortirons sans trop de difficulté

Avec  Enrico, nous irons faire une séance désob de confort, au F33, ou à ma grande surprise, il n'y a plus trace de neige. La désobstruction de confort avance, encore quelques séances et nous pourrons atteindre, le réseau du F5.

Le 14 aout, Katie prévoit de faire une sortie à Parsifal et me convainc de me joindre à eux. Nous  sommes donc 5 pour cette sortie. Nous irons jusqu'au parking de Morgantini en voiture, nous passerons au refuge, ou nous serons accueillis par Marco et Roberto venu faire du V.T.T.. Après cette petite pause, nous descendrons par la piste Garibaldi, jusqu'à la jias de Ortica, située au bas de la Conca de Caserne
Arnaud n'a pas le temps de paramétrer le G.P.S que Katie trouve l'entrée, confirmée par l'inscription "PARSIFAL" à l'entée.
Nous mangerons un peu et Chouchou équipera la cavité

Dés l'entrée nous mettrons une corde. Nous descendrons par une petite galerie inclinée donnant sur un P15 fractionné. ensuite nous poursuivrons par un méandre qui à subit de nombreux travaux d'élargissent suite à un spéléo secours. Un autre P15, fait suite à ce méandre, avant d'arriver au fond de celui-ci, nous prenons une lucarne puis  nous arrivons à la galerie des "Tapis Volante", La suite de la visite se parcourt aisément au rythme de petit ressauts et de vire dans de belles et larges conduites. Nous ne trouverons pas la suite, mal grès après, avoir essayé un boyau étroit fortement ventilé sur plus de 20m.
Au bout de quelques heures de visites nous ressortirons.
Nous remonterons par Morgantini, tandis qu'Arnaud et Ludo remonteront par le "Pas du Scarasson". C'est au Plan Ambroise que nous les retrouverons.

Le 16 août, Lorenzo et Simone trouve une cavité, mais une étroiture, en empêche l'accès. Le lendemain l'étroiture sera élargie, malheureusement cela s'arrêtera sur un nevé à -18m env. et il sera baptisé " A Mani Nude"

Malheureusement pas beaucoup de première cette année, mais nos travaux on bien avancé au F33, à l'Embut du Penthotal, et surtout au Fiat Lux.

On ne gagne pas, à tout les coups,  ce sera pour l'année prochaine !

Mal grès quelques orages de grêles, la météo de ces deux dernières semaines, fût assez bonne.
Ce camps fût un véritable succés, avec la venue de plus de 50 personnes dont beaucoup d'italiens venus avec leur famille, ce qui rendait le camps très vivant
Unis par la même passion, du "Marguareis et de la spéléologie libre" le séjour se déroula au fil des explorations souterraines, des relations amicales avec des visites, chez les brigasques, au refuge Morgantini, au Refuge Barbera. Sans oublier les soirées conviviales dans notre campement, avec de bons plats, préparés , entre autre par  Gabriella, avec la dégustation de produits régionaux italiens et aussi français, dont les bons fromages de notre auvergnat.
Beaucoup de découverte nous attendent encore, mais fl nous faudra attendre l'été 2017 !

Pour une spéléologie libre et sans frontière, Vive le Marguareis !

Participants (par ordre d'arrivée)

LAMBOGLIA Jo   MASSA Enrico
LAMBOGLIA Cathy   MASSA Elena
PERROT Mirabelle     Ilaria
  Jacko     Tomaso
TARANTOLA Anne   BAGLIETTO Simone
TARANTOLA Carlo   TARDI Oriana
MANGRIN Arnaud     Mathias
GIORDANI Gabriella   ABBATANGELO Lorenzo
RIMONDI Attilia   LAVISOLO Elisa
SISTI Francesco   ROSSI Mauro
PAUL Marcel     Amélia
PAUL Katie   CASTELLINO Stefania
BALSSA Chantal   CHIESA Agostino
CARMEN Didou   CHIESA Fabio
R0UDAUT Dédé   MAFREDI Alessandro
THIALLIER Marc   STRIBOLI Stefania
CASSOU Dominique     Ariana
JULIEN Jean-Luc     Cecilia
HOTZ Bernard   DENEGRI Paolo
NAPO Cyril   CASETTA Elisa
VILATTE Pascal   MAGGIALI Giulio
LAMBOGLIA Stéphanie     Stéfano
  Nathael   DOGALI Paolo
PACIFICI Daniel   GRANDON Ludovic
PACIFICI Karine   VAN EEDEN Vincent
  Arno    AUGERIE Dario
  Enzo    COLONNA Marina
CAVALLO Carlo     Léonardo
CORRADO Teresa      

 


Photographies  de Dom, avec quelques photos de Marcel Paul, Simone Baglietto & Agostino CHIESA



23/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres