GRASLourdes

GRASLourdes

21/05/2018: Grotte du Roy ( Puits du Lavabo )

21/05/2018: Grotte du Roy ( Puits du Lavabo )
CASSOU Dominique
DOYEN Véronique
2018 05 21 21052018 Grotte du Roy ( Puits du Lavabo ) .jpg
Le ROY et les coulisses du chateau . 

 

Samedi, super journée passée en compagnie d'Alain, Gus et Dom. Au moment de partir, surpris par la baisse de l'eau dans le réseau on décide d'y retourner lundi. Le soir même on coupe et fait tremper 50m de corde pour lundi.  

 

Lundi 7h00 du matin on est devant l'entrée de la grotte, les kits pleins et prêt pour continuer l'escalade. On arrive au terminus de la dernière sortie. Je scrute les alentours, je doute, je suis partie tout droit dans du pourris au dessus de la fenêtre du Carpe Diem et me suis arrêtée sur du "sain", y a plus qu'à ... mais non, je dis a Dom que j'y crois plus, en allant vers le bas et contournant un éperon rocheux a moins 3/4 m de la fenêtre mais  je vais quand même jeter un oeil et mettre les quelques pts qui restent à notre escalade en cours pour avoir une vue d'ensemble de ce puits "bizaroide". Dom me dit, pas la peine, on laisse équipé l’escalade en cours au cas ou, et part direct sur ton idée de la traversée de l'éperon rocheux du bas, j'y crois moi aussi" . On a toujours fait le choix de suivre un actif le plus possible et ça nous a réussi jusque la, le problème c'est qu'on est toujours sous la flotte .... mais ça passe jusqu’à maintenant. 

 

Le Roy faut pas y aller " a la bourrin" sinon on s’arrête très vite et l'argile recouvrant la roche avec tous les pièges que cela cache vient vite a bout des plus coriace. Le Roy, faut le vouvoyer et le traiter avec tout le respect qu'il mérite. 

 

Je redescend , place une main courante pour la traversée de l'éperon , et en basculant de l'autre côté bingo , très belle continuation du Carpe diem dans du très beau calcaire avec veinage en concrétions du plus bel effet. J'arrive à un palier,
Dom me rejoins, on allume la grosse torche ensemble et on découvre un ressaut descendant de 4m qui donne enfin sur un peu d'horizontal avec du remplissage et tout et tout ... le paradis ici ! enfin on peut se déplacer sans corde ; Certe pas loin , une 15zaine de mètres, mais c'est large, plat et ça nous fait un QG, ici ce ne sont pas des cheminées de fées qui ornent le sol mais des châteaux d'argile en forme de tours ornés de galets multicolores... Au bout de ce semblant de"méandre géant" un puits remontant de toute beauté, aussi lisse que les fesses d'un bébé. Mais la corde de 50m arrive en bout de course .... Arrêt sur plus de corde. Un puits  bien arrosé, un sorte de lavabo N°2, ce sera pour la prochaine sortie. 


Si nous avions continué notre escalade au dessus de la fenêtre, en visuel nous arrivions sur des alternances argile /roche nue et sur le haut argile seule mais peut être cela passe aussi, il est peu probable par contre que nous ayons trouver le dernier puits qui est bien "caché" dans les oubliettes du château dans ce cas de figure , nous aurions du pour cela faire une traversée horizontale dans une zone argileuse et chaotique. L'argile au dela de glisser, pourri les cordes +++ seul les puits arrosés sont praticables sur de bonnes distances .  

 

Carpe diem porte bien son nom !
Véro


22/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 29 autres membres