GRASLourdes

GRASLourdes

02/09/2017: Grotte du Roy ( Puits du Lavabo )

02/09/2017: Grotte du Roy ( Puits du Lavabo )
CASSOU Dominique
DOYEN Véronique
2017 09 02 002092017 Grotte du Roy ( Puits du Lavabo ) .jpg
Cela fait bien longtemps (plus d'un mois ! ) que nous ne sommes pas retournés au Puits du Lavabo, Dom parti au Margua et moi à la PSM .Nous en étions resté au passage d'une étroiture remontante qui faisait de la résistance et j'avais dans la tête le chuchotement de l'eau qui courrait dans le trou noir aperçu a la lumière de ma frontale avant qu'elle ne s'éteigne ainsi que l' échos de ma propre voix qui résonnait encore dans ma tête.
En montant en direction de notre "chantier",
Dom me dit, "t'as vu ? c'est de la calcite: Ce gros bloc c'est de la calcite ...
" Ben oui et alors ?"
" il y a un puits remontant c'est sûr et c'est surement du gros"
"ha tu crois?"
"...en tout cas si c'est une salle ou un gros puits tu vas m'entendre c'est sûr, je ne vais pas cacher ma joie: c'est notre dernier espoir de passer pour continuer..."
J'entame la remonté jusqu'au passage étroit, je regroupe tous le matos possible en bout de longe et c'est parti ... Motivée comme jamais. Faut que ça passe. P'tain de m ... oops non ,cool, zen faut laisser aller ça va le faire . siouplait Mdam l'étroiture c'est pour une visite ...
Bloopssss ayé c'est passé , je me retrouve dans une fenêtre, perchée: peut être un pont d'argile; Je reste accrochée a la corde d'assurage
"..hey Dom me lâche pas , je regarde" ....silence complet , ça me la coupe (la langue ..smile) ... Dom : "Alors, alors? tu vois quoi?"
Aucun mot ne me vient, je fini par gueuler a Dom très connement "on a encore du taf pour l'année qui vient".Scotchée je regarde la base de ce puits béant ou l'actif se déverse .Je pose un bout de nouille, Dom ne tarde pas a me rejoindre. Bouche bée comme moi, on reste la comme des c... , nos yeux qui s'échappent sur la paroi ....puis on retrouve l'usage de la parole.
P'tain il est énorme et  aucun autre accès par le bas envisageable (mise à part, peut-être un accès direct au puits qui nous éviterait l'étroiture mais serait plus arrosé).
C'est la base d'un puits remontant ...bingo: on descend de notre "fenêtre d'argile" par un petit rappel sur quelques métres: jusqu'au remplissage, puis vers une bassine entièrement incrustée de bivalves qui en constitue la base et qui recueille tous les écoulements d'eau.
Dom me dit avec un sourire qui en dit long: "si Jo était là, il serait comme un fou de voir ça "Et moi je me disait dans ma tête ...ben ...rien ...justement, j'étais là à regarder, juste là, la tête complétement vidée de toute pensée, une évidence fabuleuse. La découverte a l'état originelle.On scrute le lieu, nous n'avons plus de corde, nous posons un point d'amarrage; Notre prochaine escalade partira de là, c'est décidé. Quelques photos souvenir et on prend le chemin du retour. Sans que nous n'y prenions garde, petit a petit l'ombre du fou plane sur nos têtes ...
Le prochain coup, c'est une superbe première partie de puits orné de fossiles a escalader qui nous attend. Sur le retour, j'avais une pensée pour Casteret, je comprenais enfin ce qu'il voulait dire en parlant des passages étroit qui donnent sur de grandes choses.
Le rêve continu .... arrêt sur rien. Et faut trouver un nom a notre petit nouveau...
Véro



21/10/2017
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres