GRASLourdes

GRASLourdes

23/02/2019: Vieille Mine

23/02/2019: Vieille Mine
CASSOU Dominique
DE PAZZIS Louis
DOYEN Véronique
POUDEVIGNE Jean-Marc

Aujourd'hui c'est avec le "groupe mine" que nous partons vers les anciennes mines de Galène (plomb) et blende (zinc) de Penarroya . "Vieille Mines" Objectif: continuer l'explo de jeudi faite par Wec et Jean Marc à partir du N 1150. On prépare les sacs, ce sera  2 équipes "flottantes" et autonomes à 2 entrées différentes qui peaufinent l'équipement et se rejoignent à un carrefour avant de continuer l'explo ensemble.
Nous nous retrouvons au parking de Poueyaspé: Jmarc / Wec / Dom et moi, le temps est superbe, même chaud dans la montée et quand nous basculons sur le versant des mines nous continuons dans la neige.  Avant de rentrer sous terre et après 1h30 de montée nous cassons la croûte au soleil...trop bien. 

Jean Marc décolle en premier pour aller poser une main courante, Wec le rejoint. Quant à Dom et moi nous partons a l'assaut du point 1220 pour plonger dans un névé qui fait toboggan et rentre dans les entrailles de la terre ha ha ha. Un peu plus loin nous apercevons la première corde en place, on peaufine l'équipement , quelques fractios plus tard, au bas du puits, on fait une liaison à la voix avec l’équipe du bas. Nous continuons notre progression un peu horizontale puis verticale et en profitons pour remplacer les 2 cordes suivantes par une seule et unique. Les 2 équipes sont de nouveau ensembles, Wec a déjà posée la tête de puits pour explorer la suite . "A toi de jouer Véro!"  "YESSSS" je pars à la découverte de l'inconnu, je suis excité comme une puce à l'idée de découvrir ce qu'il y a derrière. Une trappe plancher, une première échelle en fer qui éclate en 3 morceaux a mon passage ..."T'as grossi Vero ! " , j'ai tout entendu.  C'est fragile ici, je me sent comme une éléphante dans un magasin de porcelaine ...ça continu, chouette, je pose un nouvel amarrage, je descend une 2iéme échelle qui se pulvérise littéralement sous mon poids et en bas un beau replat. Les copains me rejoignent et la suite... miam miam : il y a du très gros. Je récupère toutes les cordes et amarrages dispo et je m'engage dans cet énorme volume, p'tain que c'est bon !!!! je raboute une corde , une autre et je termine à 3/4m du fond dans un fort pendage...en bout de corde. Jean Marc arrive avec la corde magique qui va nous permettre de continuer ces derniers mètres et que nous n'avions pas compté dans notre stock et pour cause: marque lidl, poids max 110kg ...tout usages .... on est des barges grave ! 
Jean Marc prend le relais et continu l'explo des derniers mètres du pendage; Il jette un coup d’œil aux trémies mais elles sont obstruée et fragiles ; On voit du "vide" sur la droite , il y va ...ça passe , je lui emboîte le pas et ... Jonction , Jean Marc me dit "le petit pont il est la bas !  "ayé je reconnais! . Et une traversée de plus: on appelle Dom et Wec qui nous rejoignent en récupérant les kits. On prend la direction de la sortie, Wec et moi par l'itinéraire "petit pont" ; J Marc et Dom par la "roue à Aube" 
avant de nous retrouver et sortir en passant par un point que je n'oublierai jamais , souvenir d'une explo  ou nous avions accosté en kayac de mer gonflable (JMarc et moi) quelques années auparavant alors que nous étions en exploration dans les exores de la mine.
Résultat de la sortie : une très belle traversée  avec un départ à 1220 et une arrivée côté Cauteret à 1100. Une entente et complémentarité entre les équipes au top , et des franches parties de rigolade... ça s'appelle la décompression minière et c'est drôlement bien.
CR Véro 
 


24/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres