GRASLourdes

GRASLourdes

02/02/2019 & 03/02/2019: Week-end dans le Lot

02/02/2019 & 03/02/2019: Week-end dans le Lot
BOILLOUX Hugo
BOUJU Delphine
CASSOU Dominique
CHAUVELOT Michel
COURGENOUIL Harry
DANSAC Marie-Paule
PAQUET Valérie
ROUY Jean-Luc
VERDON Vincent

Ayant été informé qu'un inter-club spéléo était organisé dans le Lot, à l'initiative d'un club de la Vienne, le S.C.A.. Delphine me demanda si cela m'intéressait. L'idée de rencontrer de nouvelles personnes dans une région que je connais si peu m'enthousiasme et j'accepte. Je me rends donc le vendredi soir à Caniac-du-Causse. Là, je retrouve Delphine et je fais la connaissance des autres participants venant de la Vienne et de Charente-Maitime. Les kits pour les différentes sorties du lendemain seront préparés le soir-même.

Le 02/02/2019:

Une première équipe composée de Hugo, Harry et de Vincent, ira à l'Igue du Drapeau (Diane) mais ne pourra pas y descendre, car croyant la cavité brochée, ils n'avait pas de plaquettes sur eux. L'après-midi, ils iront à l'Igue de l'Aussure.
La deuxième équipe guidée par Jean-Luc et composée de Delphine, Marie-Paule, Valérie, Michel et moi, ira tout d'abord à l'Igue de Géniez. C'est Valérie qui, sous la vigilance de Jean-Luc, sera à l'équipe. La cavité s'ouvre par une verticale de 16m. A la base du puits la cavité se divise en deux. Nous descendons du côté le plus vaste qui nous emmène sur un petit puits concétionné (prolongement de la salle) de 7m à 8m. Nous irons vers une belle galerie et Jean-Luc et moi irons au-delà d'une escalade de 6m (équipée). Au bout de cette galerie, nous nous sommes arrêtés devant une coulée de calcite trop glissante. Nous revenons sur nos pas et continuons vers l'aval. On passe devant une colonie de chauves-souris. Plus loin , nous passons à côté d'un petit départ de puits et nous arrivons devant une belle coulée de calcite qui obstrue en partie la galerie, il nous faut escalader de 3m et redescendre derrière de 7m, c'est encore Valérie qui procèdera à l'équipement. Nous poursuivrons notre visite dans une grande galerie qui s'abaissera jusqu'à se fermer. Au retour, Valérie, Delphine et moi remonteront en tête, tandis que Marie-Paule, Michel et Jean-Luc déséquiperont.
Après la visite de cette cavité nous nous rendrons à l'Igue du Cuzoul de Senaillac que je connais déjà. Après nous être restaurer un peu. Jean-Luc équipe la voie de descente, près de l'arbre, plutôt merdique, Valérie équipe une deuxième voie de descente. Jean-Luc arrive sur le cône d'éboulis et remonte, pour superviser l'équipement de Valérie. Marie-Paule et Delphine sont frigorifiées et nous ne seront que trois: Valérie, Michel et moi à faire la visite de la salle du Vélodrome (à la base du puits d'entrée, ensuite nous irons à la salle des gours et contrairement à ma première visite, les gours sont plein d'eau, ce qui rends le spectacle plus beau.
De retour au gîte, nous retrouvons l'autre équipe. On prépare les kits pour le lendemain, avant de déguster une bonne raclette. La convivialité était bien au rendez-vous !


Le 03/02/2019:

Derniers préparatifs et nous rendons le gîte.
Tandiq que le groupe de Vincent va à la Crouzate, Je me joint à l'équipe de Jean-Luc qui ne sont que trois: Jean-Luc, Michel et Hugo. Nous irons à l'Igue de St-Martin. Après un petit raidillon, nous nous retrouvons vite devant la cavité que l'on pénètre sur quelques mètres avant que Jean-Luc ne commence l'équipement et se retrouve sous une verticale à ciel ouvert (2ième entrée, se situant quelques mètres au-dessus de la première). Malheureusement Hugo restera dehors à cause de quelques douleurs de la veille. La suite est plutôt un vaste plan incliné. Avant d'arriver au fond, que j'irai voir et qui se termine par un petit passage bas et une vasque ou j'entendais l'eau couler. Pendant ce temps Michel nous rejoint tandis que Jean-Luc a poursuivit l'équipement avec des passages plus étroits et plus humides. Nous arrivons sur un puits ou arrive de l'eau qui s'écoule sur une colonne et coulée de calcite et se poursuit tout le long de ce puits. Nous arrivons ensuite dans une partie horizontale où se trouve de magnifiques "sapins d'argiles". C'est ici que nous terminerons notre visite avant de ressortir. Je déséquiperai et nous ressortirons après un TPST de 3h30. Sans nouvelle de l'autre équipe, on se rend à la Crouzate, les premiers sortent. Je décide de m'équiper et d'aller voir ou ils en sont.
Tout le monde est sortis. rangement et inventaire du matos et chacun rentre dans sa région.

Ce fût un très bon et convivial week-end, avec beaucoup de pédagogie et de patience de la part de Jean-Luc et de Vincent. Cette initiative d'interclub devrait se renouveler, et inspirer d'autre club !

Photographies de : Delphine, Valérie, Jean-Luc, Dom



13/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres