GRASLourdes

GRASLourdes

Marguareis 2018

Marguareis 2018

Beaucoup de spéléo français et italiens doivent venir pour ce dernier week-end de juillet qui sera consacré aux montages des différentes installations, tyrolienne, source, lavabo et des différentes tentes: commune, cuisine, matérielle....
Après la soirée au sein de l'entreprise à déguster une bonne paëlla tout en admirant l'éclipse de lune. Dom mets le G.P.S. en route et à 1h du matin, il prends la route vers Limonetto (Italie). Après plusieurs poses de 1h minimum à chaque fois, il arrive au "Panoramique", il aperçois au loin la lumière de la tente. C'est donc le samedi 28 juillet à 23h30 passée qu'il arrive au col des seigneurs, la tente est éteinte et tout le monde semble couché.

Le lendemain matin, il monte au campement endormi, la tyrolienne est déjà montée et il constate l'achat d'une 2ième tente (adaptable à la première), ce qui double la capacité de notre tente commune. Comme d'habitude, le premier levé, c'est Jo qui entame son 50ième été au Margua. Il lui fait part des dernières nouvelles,  lui montre l'autre achat du club; un nouveau groupe électrogène. Le temps du petit déjeuner,  il retrouve tous ses amis, plus ou moins fatigués, par la journée de travail de la veille et peut-être aussi un peu par la soirée anniversaire de Gabriella.
Après avoir effectué d'autres travaux, comme l'installation de l'évier à côté de la tente "cuisine", travaux à la source. Nous irons faire une petite visite au "C.M.S", y trouver nos amis de La Brigue qui ont fait des travaux de rénovation du bâtiment. Cela occupera le reste de la journée. En soirée, beaucoup des participants repartent, une grande majorité d'entre eux reviendrons. Le camp étant installé, les prospections et les explorations peuvent commencer. Dés le début du camp, nous avons eu la visite d'Andréa et Juliana Gobetti

2018 08 19a Maeguareis 2018 .jpg
Nous avions terminé le camp Margua 2017, par l'ouverture d'un nouveau trou, "Abisso Aldo" et arrêt sur gros bloc à -20m. Les exploration de celui-ci s'étaient poursuivies durant l'automne. Des puits se succédèrent jusqu'à atteindre une vaste et belle salle à -80m. Cela ne s'arrêta pas là. Une succession de puits-méandre débuta, la topographie fût faite jusqu'à la grande salle. En juillet l'exploration fût reprise jusqu'en bas d'un puits estimé à 50m mais qui se retrécissait fortement.
En attendant l'arrivée de Gus et de Guillaume, Dom et Jo poursuivrons quelques travaux de confort et d'élargissement des puits d'entrée de l' "Abisso Aldo".
Le 02 Aout, c'est la première  descente dans les profondeurs de l' "Abisso Aldo" , nous sommes trois pyrénéens (Dom, Gus et Guillaume) accompagnant Jo. Nous pénétrons dans cette cavité par un puits étroit avec fort courant d'air, il s'élargit au fur et à mesure de la descente. A -80m, nous voilà dans la grande salle, au sol rempli de blocs. On traverse la salle, et la débute une succession de puits méandre d'1,5m à 2m de large, dans un beau calcaire blanc. Un peu avant le puits estimé à 50m, le calcaire devient noir. Au sommet de ce puits, Jo décide de traverser le puits et d'aller voir en face. Il équipe et nous nous retrouvons tous sur un palier. On cherche le passage entre des gros blocs, , on devine le noir. Puis Jo, sous prétexte de ne pas déchirer sa nouvelle combinaison, me demande d'aller me faufiler entre les blocs, je franchit une première étroiture, puis une seconde. Un troisième obstacle; Cela s'élargit bien, c'est gros et çà semble bien descendre ! Il manque pas grand chose pour que je passe. Je gratte un peu le sol terreux, j'enlève quelques cailloux, çà passe, je demande à Guillaume de venir, je désescalade un ressaut, et je laisse passer Guillaume devant. Nous sommes dans une belle galerie descendante de 7m à 8m de haut sur 2m de large. Nous la parcourons sur plus de 50m, un affluent (rive droite) en hauteur sera probablement à revoir. On franchit quelques ressauts, mais un ressaut de 3m à 4m qu'il faudra équiper, nous stoppera. Cette galerie sera baptisée "galerie des Pyrénées".
Avant de ressortir, Dom fait le tour de la grande salle et remarque une lucarne en hauteur, à revoir !
Le lendemain 03 Aout, nous y retournons accompagnés de Raffaella. La descente dans cette succession de puits-méandre jusqu'au palier est assez agréable et rapide. On se retrouve tous sur le palier devant les étroitures à élargir. Le travail fait, on équipe et sécurise quelques ressauts dans la "galerie des Pyrénées". Nous poursuivons l'exploration, avec la descente du terminus de la veille, quelques mètres plus loin, nous sommes au-dessus d'un puits méandre, plus large estimé à 15m de haut, que Jo descendra, arrêt par manque de cordes.
Le 04 Aout: Enrico, Paolo, et Jean-Paul  arrivés la veille, se joignent  à l'équipe ( Jo, Gus, Guillaume, Dom). Jo part en tête et nous le suivons, il rééquipe le puits descendu la veille, et poursuit l'explo, il est relayé par Jean-Paul  et c'est Paolo qui équipera le dernier puits de cette sortie. Au fur et à mesure de la descente, les puits deviennent de plus en plus vaste. Tandis que Jo entame la remontée, nous nous retrouvons tous sur un palier eu terminus de la corde. La suite est très prometteuse. Le reste de l'équipe remonte, tandis qu'Enrico, Guillaume et Dom se mettrons à la topo et topographieront jusqu'à la salle de (-80m). La côte (-260m) vient d'être atteinte.
Le 06 Aout: Paolo est reparti,  mais nous sommes une fois de plus très nombreux, Marc et Pascal sont là. L'équipe part devant, ayant le temps, Enrico et Dom en profite pour sécurisé et purger quelques tête de puits. Dans la galerie des "Pyrénées" Ils croisent Pascal qui a décidé de ne pas descendre les grands puits et remonte. Ils arrivent au terminus topo et décide de la poursuive, tout en  rejoignant l'équipe qui est déjà bien descendue. Jean-Paul est entrain  d'équipé un grand puits et s'arrête à la base de celui-ci, un autre lui succède. Jo l'équipe, le descend, se libère de sa corde. il descend sur quelques mètres et pénètre dans un méandre et s'arrête devant un ressaut et une inscription "J C 87 " signe d'une jonction avec le " F5", quelques minutes plus tard, Marc trouvera un spit. la topo est faite jusqu'au spit, . Nous sommes à environ (-400m), mais nous ne savons pas exactement où ?
Ce jour là, Cathy et Marcel sont descendus jusqu'au puits estimé à 50m, le "puits de merde" pour y faire quelques vidéos.

Etant donné le résultat de nos explorations de 2017 au Fiat-Lux, sa jonction avec le F5 dont l'accès est beaucoup plus facile par le Fiat-Lux. L'équipement du "F33" devenant donc inutile, la décision de procéder à son déséquipement est prise. Le 07 Aout, Gus, Guillaume, Jean-Paul, Enrico et Dom descendent dans le F33. Enrico descend les premiers puits en tête, et coupe la corde prise dans la neige. La descente est plutôt rapide et on se retrouve tous à la base du puits de nos derniers travaux de désobstruction de confort. Le déséquipement n'a pas encore commencer, qu'un kit de corde plein doit être remonté. Jean-Paul prend celui-ci et remonte. Au fur et à mesure que le déséquipement se fait, les kits se remplissent et ils sont remontés, Guillaume puis Gus succèdent à Jean-Paul. A la remontée Gus à la mauvaise surprise de voir  la corde qu a été remontée par mégarde, au niveau de la déviation et du névé. Grâce à plusieurs lancers successifs, Gus parvient à faire redescendre la corde. Il ressort le kit et redescend rejoindre Dom et Enrico qui poursuivent le déséquipement. Guillaume en tête de puits aidé de Cathy  délove une corde pour aider à la remontée des trois kits qu'ils font suivre non sans mal. La totalité du "F33" est déséquipée.

Le 09/8/2018: Les pyrénéens (Gus, Guillaume et Dom) profitent d'une petite pause dans les explorations, pour faire  une belle classique du Marguareis: Labassa par l'entrée de l'Embelico. C'est Dom qui servira de guide.
Ils partent du camps à 7h15. Ils passent devant le ruisseau qui  coule bien, ce qui est plutôt rare à cette période, Dom appréhende la traversée du Canyon. Sans trop tarder, ils  rentrent par l'Embelico à 8h30. Ils descendent les puits plus ou moins arrosés, avec un bon équipement en la place. Ils arrivent à la rivière, ils vont vers l'aval. Ils remontent sur une corde afin d'atteindre les galeries fossiles, passent devant le bivouac 1. les galeries parcourues sont de belles dimensions, quelques peu concrétionnées. ensuite ils franchissent une galerie plus étroite, le "Scafoïde". Ils passent devant le siphon et arrivent au Bivouac 2 . On entend déjà les bruit des chutes d'eau,  juste après c'est le "Grand Canyon". Ils décident de le traverser mais seront prêts à renoncer à tous moment, car comme d'habitude les cordes sont glissantes, ce qui necessite une vigilance accrus. Gus et Guillaume sont surpris et impressionnés, par la verticalité de cette traversée en vire suivi d'un rappel guidé au-dessus de la rivière, le tout dans une ambiance de chute d'eau à très gros débit. Mise à part une certaine appréhension de tous., le passage du "Grand canyon"s'est fait sans difficulté. Le canyon passé, ils poursuivent leur visite, un P50 et les voilà dans les grands volumes de "l'Hyperspacio" . Une dernière petite remontée et vers 14h, ils sont à " l'Immacula Concression".  Par sa bfauté, cette belle galerie toute blanche recouverte de cristaux, aiguilles, hermines et fleures de gypse, fut l'autre grande surprise pour Gus et Guillaume. Ils s'y promèneront, et aptès plusieurs clichés, ils rejoindtont le départ de la galerie pour une pause casse-crôute. Après 2h dans cette zone nous entamons la remontée. Le bivouac 2 passé, Gus accuse un petit coup de fatigue. Il est environ 20h, une dernière pause à la rivière , à la base des puits de l'Embelico. Nous ressortirons à 23h45. Soit un TPST de 15h (6h aller + 2h photo + 7h retour). Retour au camp, entre deux averse

Petite vidéo

Le 11 Aout, Gabriella, Claudia, Monica, Stéfania C., Mauro, Agostino, Simone et Paolo Déngri, descendront  jusqu'à la grande salle  de l'Abisso Aldo pour y faire une séance photographie. Ils descendrons aussi, dans les premiers puits qui suivent cette salle.

 

Le 12 Aout: cette sortie à pour but de voir où nous sommes dans le "F5". Pour cela il faudra descendre le ressaut de l'inscription " JC 87 ". Lors de la descente, Romain a sa Go-Pro, et a prévu de filmer la descente. Jo suivi de l'équipe (Gus, Marc, Pascal, Romain et Dom) descendent à un bon rythme. Pendant ce temps Romain essaye tout de même de faire ses vidéo rendu très difficile, à cause des gros volumes difficile à éclairer et l'impatience de l'équipe, pressée de voir la suite. Jo n'a pas voulu trop se charger et s'est à la main, comme à l'ancienne qu'il plantera les spits. le ressaut descendu, un puits et encore un autre lui succède. Au bas de ce dernier, c'est horizontale . Une petite rivière circule dans une diaclase, on la suit sur plusieurs mètres. Une petite désescalade est équipée. On suit toujours la rivière, on pénètre dans un méandre qui devient glissant , Gus va plus loin, Dom le suit, ils arrivent devant un puits, mais sans corde, se serait prendre trop de risque. De retour à la diaclase, les topographes; Stefania S.et Enrico arrivent. Une partie de l'équipe remonte, tandis que Marc et Dom restent avec les topographes et poursuivent la topo jusqu'à l'entrée du méandre. Paolo nous rejoint, et remonte avec Stéfania. Enrico, Dom et Marc continuent un peu la topo et explorent quelques galeries, par des escalades quelques peu scabreuses ! ils découvrent deux salles supérieures dont une avec un gros blocs, ou est écrit " G.S.P. 84" .
Le 16 Aout: Stefania S. , demande à faire une sortie explo. Dom et Romain sont d'accord. Ils décident donc de faire tout d'abord l'escalade de la lucarne vue dans la grande salle (-80m). Dom place deux goujons et laisse passer Stefania devant, elle termine l'escalade et pénètre dans une galerie, celle-ci se termine assez rapidement. Carlo C. nous a rejoint. Le premier objectif étant terminé, nous nous rendons à la galerie des 'Pyrénées" pour aller voir une arrivée d'eau en plafond (à 7m de haut). Dom y accèdera par une vire, qu'il attaquera légèrement en amont de la galerie. De visu, la suite est prometteuse,  la galerie continue de monter par ressauts successifs. A revoir !
Le 17 Aout: Pour cette dernière grosse sortie exploration de cet été, au fond de l'Abisso Aldo qui a pour but de savoir et de confirmer sans aucun doute, où nous sommes. C'est encore Jo qui descendra en tête, suivi de Gus, Pascal, Marc, Dom et Romain qui fera quelques prises vidéo. On se retrouve à la diaclase, on suit la rivière. Jo équipe et sécurise le méandre. Le petit puits ou Gus et Dom s'étaient arrêtés est équipé. Le méandre continue, il nous emmène sur un autre puits. et une arrivée en plafond. On descend ce puits, le méandre se prolonge et encore un puits. Il ne nous reste plus qu'un bout de corde et 3 amarrages. Pendant ce temps Enrico et Alessandro arrivent tout en faisant la topo. On descend ce dernier puits, pour arriver dans une galerie horizontale. Nous reconnaissons vite les lieux, pour les avoir parcourus et topographiés l'année dernière quand nous sommes arrivés par le "Fiat-Lux". Plus loin se trouve la siphon, la jonction est faîte !
Une grande partie de l'équipe remonte. Avec le peu d'amarrage qu'il reste, Enrico, Alessandro et Dom tente de remonter une des arrivée en plafond vue précédemment. Ils y arrivent et retrouvent  une galerie topographiée durant le camp "Margua 2017".
Au retour, Dom et Enrico procèderont au déséquipement, c'est-à-dire sortir les amarrages et laisser les cordes à l'abris des crues. Le déséquipement se fera jusqu'à la galerie des Pyrénées.

Petite vidéo de cette première !!!

2018 08 19b Maeguareis 2018 .jpg
Durant ce camp, beaucoup de personnes se sont relayés pour effectuer des travaux de désobstruction, au fond (-10m, avec courant d'air) du "F9"  et d'un trou voisin de celui-ci. C'est au "F9" aussi que le très jeune espoir, Tomaso Massa fît sa première descente et remontée sur corde sous-terre.

Pour ceux qui ne descendaient pas sous-terre, il y avait des balades, des randonnées et des prospections sur le massif du Marguareis
Chacun participaient, à sa manière à la vie du camp¨. On fit quelques petits travaux de réparation, à la mare aux têtard (source) L'ambiance au camp y fût joyeuses. Les repas y fûrent copieux et délicieux. On n'oubliera pas l'Aligot de Marc préparé pour son anniversaire. On oubliera pas non plus la soirée du 15 Aout, avec le superbe feu d'artifice, l'accordéon d'Arnaud, la visite de l'équipe du refuge Don Barbera, des familles Bessaguet et C. Peyre.
Le 18 Aout, c'est la fin du camp, On commence le démontage du camp par les tentes communes,. Beaucoup de participants partiront en fin de journée. D'autres prendront un dernier repas chez Matéo. Le 19 Aout, nous ne sommes plus qu'une dizaine, Un dernier nettoyage des lieux et nous prenons la piste en direction d'Upega pour certains et de Limone pour les autres
Le camp Margua 2018, aura été un réel succès.
Avec une exploration en première dans de superbes puits et méandres, et une jonction avec le "F5" et le " Fiat-Lux", tout cela alla au-delà de toute espérance. Les explorations au "F5" vont pouvoir commencer ! ou va-ton ouvrir le "F9" , encore plus près du camp ! ... Qui sait ?

Photos de: Agostino, Dom, Eric,Guillaume, SImone, Stefano,

Les participants, par ordre d'arrivée

28 29 30 31 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19
GIORDANI Gabriella x x             x x x x x x x x x x x x x x x
SISTI Attilia x x           x x x x x x x x x              
SISTI Francesco x x           x x x x x x x x x              
GHERSI Flavio x x           x x x x                        
LAMBOGLIA Cathy x x           x x x x x x x x x x x x x x x x
LAMBOGLIA Jo x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x
TARANTOLA Anne x x x                                   x x x
TARANTOLA Carlo x x x                                   x x x
BAGLIETTO Simone x                         x x x     x x x x  
BAGLIETTO Matias x                                   x x x x  
PAUL Marcel x x           x x x x x x x x x x x x x x x x
MANGRIN Arnaud x x                         x x     x x x x  
VERRUN Philippe x x                         x x              
MALJOURNAL Eric x x                                          
MALJOURNAL Pascale x x                                          
MALJOURNAL Céline x x                                          
ESCOLIVET Bruno x x                                          
MASSA Enrico x x           x x x x     x x x x x x x x x  
MASSA Eléna x x                       x x x x x x x x x  
MASSA Tomaso x x                       x x x x x x x x x  
MASSA Ilaria x x                       x x x x x x x x x  
CASSOU Dominique   x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x x
VAN EEDEN Vincent       x x x x x x x x x x x x x x x x        
ARCANGELI Gustave         x x x x x x x x x x x x x x x x x x  
ARCANGELI Guillaume         x x x x x x x x x x                  
ZERBETTO Raffaella             x                                
SOUNIER Jean-Paul             x x x x x x                      
DOGLADI Paolo               x x         x x x x            
TRAVAGLIA Elisabetta               x x         x x x x            
THIALLIER Marc               x x x x x x x x x x x x x x x x
VILATTE Pascal                 x x x x x x x x x x x x x x x
IACOPOZZI Claudia                   x x x x x x x x x x x x x  
MEDA Pedro                       x x x x x              
DENEGRI Paolo                       x x x x x              
MOLAS Delphine                       x x x x x              
KERNEIS Philippe                       x x x x x              
PAUL Katie                         x x x x x x x x x x x
CASTELLINO Stefania                         x x x x x x x x x x  
CHIESA Agostino                         x x x x x x x x x x  
SAMBADO Andréa                         x x x                
ROSSI Mauro                           x x                
DEROSSI Monica                           x x x x x x        
CESCHINI Stéfano                           x x x x x x        
NICOLAS Pierre                           x x x x x          
PELEGRINO Shirley                           x x x x x          
MAIFREDI Alessandro                           x x x x x x x x x  
STRIZOLI Stefania                           x x x x x x x x x  
MAIFREDI Cécilia                           x x x x x x x x x  
MAIFREDI Ariana                           x x x x x x x x x  
LAMBOGLIA Romain                           x x x x x x x x x  
DIAS DOS SANTOS Liliana                           x x x              
BOCHIOLO Massimo                           x x x            
BOCHIOLO Stefania                           x x x            
SICARDI Fabio                             x x x x x      
AICARDI Sergio                               x x x        
TARDI Oriana x x x x
CAVALLO Carlo x x x x
CAVALLO Tereza                                     x x x x
CAVALLO Corrado                                     x x x x
CAVALLO Ariana                                     x x x x
CAVALLO Alice                                     x x x x
DANVIN Elodie                                     x x x x
28 29 30 31 01 02 03 04 05 05 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19


01/09/2018
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 31 autres membres