GRASLourdes

GRASLourdes

21/07/2017 & 22/07/2017: Vallée des Gaves & Grotte du Cardal

21/07/2017 & 22/07/2017: Vallée des Gaves & Grotte du Cardal
ARCANGELI  Gustave
CASSOU   Dominique
DOYEN   Véronique

2017 07 22 21072017 & 22072017 Vallée des Gaves & Grotte du Cardal.jpg
Dom organise une sortie au Cardal dans le massif de Gavarnie le samedi 22 juillet. Nous décidons de bivouaquer sur place.
Vendredi début d'après-midim, Gustave me rejoint a la maison, et je lui fait visiter le coin: Grotte de marbre, mine de batz... nous
finissons par une petite visite à la chapelle de Pouey aspé. Puis retour a la maison ou Dom nous rejoins.

Nous partons tous les 3 en direction du barrage d'Ossoue ou nous laissons les voitures, et bivouaquons:  Il est déjà tard 21 h 30 au moins quand nous montons les tentes. Le temps est extra, nous sommes juste au dessus des nuages. Nous nous installons pour un repas nocturne à la frontale. Il fait faim et c'est sans tarder que nous attaquons le casse croûte, je leur annonce que c'est mon anniversaire et que j'ai apporté le dessert et une bonne bouteille de rouge. Aucun moustiques, une température estivale, des  amis extra, un site grandiose et un délicieux "Beaumes de Venise" de 2012 pour accompagner tout ça. Il est minuit quand nous rentrons dans les tentes. 

Le lendemain matin, c'est Gus qui se lève en premier et nous prépare un petit dejeuner au petits oignons (enfin aux figolus plutot).

On plie tout, on fait les sacs et en avant pour le  Cardal. Nous avons de la chance le temps est au beau. La moufette ne peut pas s'empécher d'aller discuter avec les marmottes le long du sentier des potins de la montagne et de renifler quelques touffes d'oeillets sauvage.
Puis c'est l'arrivée au Cardal après un petit détour, vers un grand porche qui nous narguait du haut de son promontoire. Ca pue le charnier, Gus fait le ménage a l'entrée. On ne tarde pas a s'engager dans le soupirail. On rampe, on rampe puis arrivé dans une première salle: les surprises commencent et continueront toute la visite.
De la très belle roche, ornée de concrétionnements , des cascatelles en pagailles, qui ont sculpté un décors inédit, des gris métallique, certaines concrétions bleues-vertes , excentriques, colonnettes ,draperies, fistuleuses, cascades blanche, séries de gours  et j'en passe et cette eau qui coule et dont le chant nous accompagne dans les nombreux boyaux façonnés par les actifs Je ne m'attendais vraiment pas a ça ! J'ai le regard qui fuse partout .... Je prends quelques clichés pour donner une idée de cette surprenante cavité. Nous ressortons en début d’après midi, casse croûte a l'entrée en profitant de la vue et des marmottes qui vaquent a leurs occupations en contre bas sans aucune crainte. Retour en flânant et en grignotant 2/3 myrtilles sur le passage. La faune dans le Parc National est très peu sauvage. Notre montagne est d'une beauté insolente, et nous avons passé un moment privilégié de communion avec elle. Merci Dom de nous avoir fait découvrir ce coin de paradis et bonne route a tous les 2 pour le Margua puisque je ne vous révérai pas d'ici la ! Snifff !

Petite vidéo de ces 2 jours passés, réalisée par Véro

Véro


23/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres