GRASLourdes

GRASLourdes

Du 06/04/2018 au 08/04/2018: Rassemblement Occitanie, Nant (12)

Du 06/04/2018 au 08/04/2018: Rassemblement Occitanie, Nant (12)
ARCANGELI Gustave
BOUJU Delphine
CASSOU Dominique
CASSOU Jean-Pierre
DOYEN Véronique
SOUVERVILLE Michel
THIALLIER Marc
2018 04 08 Du 06042018 au 08042018 Rassemblement Occitanie Nant (12).JPG
JPC est déjà sur Lourdes. A peine le boulot terminé, Véro vient nous chercher. On réussit à tout caser dans sa voiture et nous voilà partis pour 380km de route jusqu'au Larzac. Nous arrivons à Nant tard dans la nuit, nous ne trouvons aucun signe de spéléo. Finalement nous trouvons un petit parking herbeux  qui nous servira de camping. En 10mn, nous montons la tente de Moufette. Sans trop tarder nous nous engouffrons dans nos duvet.

La nuit à été très fraîche. On déjeune, on replie la tente et direction l'Aven Noir, dont le puits d'entrée est équipé pour le Rassemblement Occitanie. Grâce à nos documents et descriptions précises, nous passons devant le village de Cantobre, et nous trouvons facilement le parking, l'obstacle de la rivière, franchi il nous faut gravir un sentier, ou nous croiserons pas mal de chenilles processionnaires (comme d'ailleurs lors des autres marches d'approche) qui nous mène directement devant une superbe entrée-puits, donnant directement sur une grande salle ou logent quelques choucas. Après avoir descendu le P37 d'entrée sur une corde que je trouvais un peu glissante, nous ferons le tour de la salle Balsan dont le point le plus bas est à  -107m. De nombreuses photos et vidéo y seront prises.
Retour vers le village de Cantobre et direction la grotte de Sainte-Emilie. Au parking, une voiture immatriculé dans le Gers nous interpelle, le connait-on? En descendant vers la grotte, nous le croisons c'est Sylvain, un gersois que j'ai déjà rencontré lors de notre sortie à la P.S.M. en janvier dernier. Au pied d'une petite barre rocheuse se trouve la grotte qui donne accès à un laminoir, sur la droite s'ouvre très rapidement un large puits de 23m que nous descendrons. Avec ses  parois concrétionées, la descente est superbes. Comme pour le reste de la visite, on peut y admirer, stalagmites, stalagtites, draperies, ... jusqu'à une très majestueuse concrétion "la Dame Blanche". la suite ne présente pas d'intérêt !
Retour à Nant,  l'organisation du rassemblement se mets en place, et nous installons notre tente. En début de soirée Gus nous a rejoint. Plus tard, c'est Marc et Delphine venus d'Auvergne, qui nous rejoindrons.
Le lendemain nous irons à la Grotte de la Verrière appelée aussi "Grotte de Trèves", mise à part JPC qui préfèrera rester sur le site du rassemblement. Nous prenons la même route que l'Aven Noir, jusqu'au hameau de la Verrière. Un sentier nous emmène à cette grotte qui fût murrée. On y rentre, on franchit le mur est très vite les premières concrétions, stalagmites, stalagtites, piliers, on pense un fractio, la galerie est de plus en plus concrétionnée, draperies, fistuleuses, on prends quelques clichés, la suite est une succession de gours. Tandis que Delphine, Marc est moi sommes beaucoup plus contemplatifs, Gus et Véro avancent très vite, et ressortiront bien avant nous. Nous poursuivrons notre visite en observant quelques aragonites, nous croiserons un groupe d'ariègeois. et ressortirons. De retour au parking Gus et Véro sont partis faire d'autres cavités. En suite j'accompagnerai Marc et Delphine à la grotte de Sainte-Emilie. On s'équipe et allons jusqu'à l'entrée de la grotte, ou il y a un groupe qui ressort, encore un groupe d'ariégeois. en attendant on papote et nous y rentrons, Delphine est motivée pour descendre ce puits, le temps qu'elle se prépare un autre groupe arrive, c'est JPC qui a finalement décidé de suivre Michel S.. Delphine descend tranquillement, mon appareil photo n'ayant plus de piles, c'est JPC qui prendra quelques photos.
Ensuite JPC et Michel iront à la Grotte de la Verrière.
De retour au campement, il y a beaucoup de vent, quelques sardines on lachées, on remet tout en place, la tente de Michel en a fait les frais. L''heure de l'apéritif et du repas approche, et nous nous rendons à la salle des fêtes, on retrouve Gus et Véro qui nous raconteront ce qu'ils ont fait: Voir Compte-Rendu qui suit de Véro


"Grotte de la cabane de St Paul des fonts

Bon, celui là il n'était pas dans la liste des trous équipés de l'A. G. , 
 Dom et Marc n'étaient pas très chaud pour y aller mais Marc m'ayant  dit qu'il y avait un équipement fixe de main courante (De toutes façon, on avait de quoi) ...C'est décidé j'y vais et tant pis si on s’arrête rapidement a cause de l'eau et si c'est un peu loin en voiture... je veux voir cette ancienne fromagerie souterraine, je suis entraînée par ma curiosité  .......Gus me voit motivée ....il me suit et on décide d'y aller ensemble.  Nous arrivons sur le site sous les 40 rugissants, mise des combis confinés entre la haie et le 4x4, même le coffre ne veux pas rester ouvert. On s'enfile dans une buissiére: double haie de buis taillés qui protége le chemin du vent; Puis un superbe sentier à flanc de falaise et enfin une façade "cavité", mi grotte mi maison ....c'est impressionnant. Un encadrement de porte passé, une salle, une autre, encore une, des étages, mais ou est t'on ? une maison ? une grotte ? on continu, les chauves souris sont encore endormies, c'est géant, le plafond est maintenant a plus de 10 m au dessus de nous...15m ....un  tunnel géant... on avance, une résurgence... on continue, le plafond se rabaisse et c'est un lac qui nous barre le passage avec une voûte qui nous oblige a progresser recroquevillés, de l'eau jusqu’à mi cuisse... nous arrivons à un autre plan d'eau et trouvons installés des mains courantes sur la paroi en contre haut.Bingo !
C'est parti pour une visite ludique, aquatique, dans un lieu fait pour les sirenes , l'eau est d'une limpidité parfaite. On aurait peut être du regarder l’échelle sur la topo ! la grotte est très grande. Dans une immense salle nous apercevrons des spéléos qui se rapprochent de nous ... bonjour messieurs dames .... Ho ! Véro, tu ne me reconnais pas ? ben avec la scurion dans la figure, non ... A ça y est je te vois:  b'jour Robert, comment va ? il y a aussi Vincent:  franchement le monde spéléo est petit . 
Nous continuons notre périple jusqu'au siphon, la cavité est toujours aussi belle et aquatique. Terminus. de cette superbe cavité.
Des 6 cavités que j'ai faites ce week end c'est sans conteste ma préférée de par son originalité et son côté aquatique. mais vue le patinage au sol ...très fréquentée.
Gus et moi rentrons ravis et heureux de ce moment privilégié passé sous terre.
Aven de la Portalerie
Non loin de la Couvertoirade, une petite cavité d'initiation. Avec Gus il nous reste un peu de temps vu que nous zappons le repas du soir de l'AG. Cavité avec une marche d'approche de 100 m c'est pas trop dur. 
Descente du premier puits d'entrée très facile d'un peu moins de 20m dans une large faille, On continu ... un photographe présent dans notre cheminement nous demande si nous avons l'amabilité de prendre la pause pour lui ... "un photographe! ...fuyons" fut ma réponse instinctive ! Mais bon aller pour 2/ 3 photos ça le fait quand même. Il avait déjà placé soigneusement ses esclaves un peu partout (je parle des flashs lol) On c'est donc fait tirer le portait sous des salves de lumiéres éphémères. Nous poursuivons la visite...petit puits, ressauts , gours en main courante s'enchaînent avant d'atteindre la grande salle qui sera le terminus de la visite (le reste pas équipé) . 
Belle cavité, bien concrétionnée , ideale pour de l'initiation, avec une partie aquatique sympa ...mais vue le patinage au sol ...très fréquentée.
Le vent souffle encore bien fort.  Pendant ce temps, au campement des tentes se sont envolées, et lorsque nous arrivons sur place, les copains avaient sauvés les meubles et lutté contre les éléments, nos tentes étaient entourées de camping car et voiture comme les roulottes qui protègent des attaques des indiens dans un bon western. Heureusement Dom et ses potes étaient rentrés à temps, nous hébergerons un "sinistré" pour la nuit, la tente cassée. 
Très belle visite decouverte
Véro

Pour ce dernier jour de Rassemblement, Véro et Gus iront faire la Grotte de Sainte-Emilie, tandis que Marc, Delphine et moi iront faire la Grotte de la Portelerie. Nous ne descendrons que le premier puits et ne feront que les parties horizontales jusqu'à la corde suivante.
Retour à Nant, les tentes sont déjà pliées. On se retrouve à la salle des fêtes pour un dernier casse-dale. Avant de nous quitter je propose d'aller voir la Grotte aux perles qui est en fait un ancien tunnel SNCF.
Nous nous quittons vers 16h et reprenons la route de nos Pyrénées.
 
Photos de Véro, JPC, Dom


15/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres