GRASLourdes

GRASLourdes

02/02/2019: Carrières Souterraines de Langoiran I - Pied du Château (Langoiran, 33)

02/02/2019: Carrières Souterraines de Langoiran I - Pied du Château (Langoiran, 33)
CASSOU Jean Pierre

Poursuite de la topographie du réseau

Topo du jour: 2.436 m
Développement du réseau: 19.320 m
TPST 11h30

Pour cette 8e séance (la 6e consécutive depuis Noël), l'objectif est de poursuivre la topo des secteurs autour de 437.65, d'où partent de nombreux réseaux.
Arrivé en autocar, j'entre dans le réseau à 12h45 et j'effectue le long trajet vers l'objectif.
En 416.64, je décide de démarrer un cheminement 522 qui semble se diriger vers le sud. C'est bas de plafond sur tout le parcours, aussi je topographie tout ce qui peut l'être.
En 522.15, je lance une série 535 qui se dirige vers la série 416. C'est confortable mais je suis arrêté par des murs. Sur ma gauche, une longue travée s'offre à moi, mais je la topoterai plus tard. En plus de raccourcir le trajet, cette série m'évitera toute la section 522 jusqu'à la station 15 .
En 522.26, je lance une série 546 qui dessert de nombreux diverticules avant de queuter sur un mur infranchissable et indémontable. Poursuite de la série 522, j'aboutis sur une galerie déjà référencée par le Bureau des Carrières. Je trace une série 569 qui aboutit à une entrée dans un roncier. Je topographie tout ce qui est à main droite et une série 577 m'amène à une autre entrée plus confortable. Il est 20h25 et je la pointe au GPS.
Une série 580 basse de plafond queute sur des diverticules.
Une série 585 me permet de finaliser le secteur via une grande salle et reboucle en 569.40.
En 569.23, une série 597 se dirigeant vers l'ouest est démarrée. Elle reçoit une 594 venant de 569.28. Quelques diverticules et un mur m'amènent à un carrefour en 597.20. Un violent courant d'air provient d'un tunnel surbaissé. Je lance une série 604 jusqu'à un mur; c'est grand derrière et çà prend la bonne direction pour le retour.
Je poursuis la topo par le tunnel qui fait 1.20 m de haut par 1 m de large. Le sol est assez boueux. En 597.28, je franchis un mur percé et le tunnel devient un laminoir de 50 cm de haut. J'aboutis ainsi à une autre entrée.
Je fais une reconnaissance afin de sortir de la propriété. Un simple mur est à franchir. Récupération des cônes et je rejoins le Pied du Château par la route. Je me suis économisé plus d'une heure de trajet.
Il est 23h50. Comme convenu, Michaël me ramène à Bordeaux



04/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres