GRASLourdes

GRASLourdes

17/06/2017: Lescot 2

17/06/2017: Lescot 2
ARCANGELI Guillaume
ARCANGELI Gustave
BOUE Pierre
2017 06 17 17062017 Lescot 2 .jpg
Localisation : Sacoué, vallée de la Barousse (65)

La veille, au téléphone, Gustave m’informe qu’il pense avoir retrouvé, sur l’indication d’un jeune chasseur, l’entrée du gouffre de LESCOT 2.
Nous avons la topographie et un article concernant cette cavité mais pas les coordonnées géographiques. La cavité est donc classée comme perdue dans la base de données de la SMSP.
Rendez-vous est pris avec Gustave et Guillaume à Loures-Barousse pour rejoindre Sacoué.
Nous nous garons en bordure de la piste forestière et accédons sans grande difficulté à l’entrée de la cavité. Une plaquette sur un rocher est gravée au nom du SCB, Spéléo Club des Baronnies, qui a exploré en 1986 avec le GS Pyrénées le gouffre que nous espérons trouver. Un indice prometteur…
Gustave équipe la tête du puits que nous voyons depuis la surface et descend en 1er suivi de Guillaume.
Le puits fait 30 mètres, il est bien concrétionné. Il n’y a plus de doute possible, nous avons retrouvé le gouffre de LESCOT 2 !
Bonne surprise, la suite de la cavité est équipée. Les coordonnées géographiques n’étaient pas perdues pour tout le monde !!!
Un P6 suivi d’un P12 et nous voici arrivés à -50 où nous observons des ossements dont du chevreuil et un crâne non identifié.
En continuant, une étroiture descendante suivie d’un fractio en tête d’un P10 représente la seule difficulté technique de la cavité. Nous déposons les kits avant d’attaquer un P16.
Tous les puits sont concrétionnés, l’eau ne coule pas en ce moment mais elle doit couler régulièrement. Tous les paliers entre les puits sont encombrés de cailloux qu’il faudra purger pour éviter de les envoyer sur les têtes des copains plus bas.
Arrivés à -74, nous trouvons une inscription sur la paroi et un kit du SCB avec réserve de carbure et un peu de matériel. Vu l’état du mousqueton au-dessus, il se peut qu’il soit là depuis un bout de temps. Arrêt de l’explo pour moi.
Gustave et Guillaume continuent seuls leur exploration jusqu’à -180 avec notamment un P50 fractionné.
Retour en surface après TPST estimé de 6 heures (on avait pas de montre !!!).
Il nous faut maintenant rechercher le gouffre de LESCOT 5 car les coordonnées géographiques de la base de données sont erronées.



21/06/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres